Mark Linkous scintille tout là-haut

Lui qui avait rendu hommage à Vic Chesnutt avec l’apaisant Little Fat Baby sur It’s A Wonderful Life, empruntant un vers à sa chanson Myrtle ("Dragged by a donkey, through the myrtle"), avant de l’inviter à participer au tribute The Late Great Daniel Johnston : Discovered Covered puis à son récent projet Dark Night Of The Soul - sabordé par EMI suite à un contentieux avec son co-auteur Danger Mouse dont on apprenait il y a quelques jours seulement l’issue heureuse avec une sortie physique prévue dans l’année -, avait choisi de réenchanter le monde plutôt que de le toiser d’un regard narquois.

Dépressif notoire, angoissé récurrent écorché lui aussi par la vie (une overdose d’alcool, de Valium et d’antidépresseurs durant sa toute première tournée encouragée par Radiohead l’avait laissé pour mort l’espace de quelques minutes pour finalement le clouer pour six mois dans un fauteuil roulant en 96), Mark Linkous nous aura pourtant quitté de la même manière, dans la journée de samedi, laissant derrière lui quatre albums enregistrés sous le pseudonyme de Sparklehorse, émanation plus ou mois lo-fi ou fêlée mais régulièrement touchée par la grâce de son surréalisme rêveur et un peu hanté.

Une bien triste révérence pour l’américain qui dans la foulée de sa participation au projet Li(f)e de Sage Francis à paraître en mai, apposait justement la touche finale à un cinquième opus qui pourrait malgré tout voir le jour dans l’année. Saleté de business, saloperie de loi des séries, autant vous dire qu’au terme de ce déprimant week-end on avait plus que jamais besoin d’être réconforté :

News - 07.03.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Un coup de pouce pour honorer Linkous

Même s’il convient de se méfier de ce genre d’hommages, pouvant se révéler grandioses ou désastreux, on ne peut que relayer l’initiative d’Alex Crowton et Balwant Dass. Le binôme s’est en effet mis en tête de réaliser un documentaire retraçant le parcours de Mark Linkous. Il faut dire qu’en plus d’être des fans inconditionnels de l’homme à tête de cheval, (...)



Sparklehorse

Enfin, 5 ans après le magique It’s A Wonderful Life, Sparklehorse s’est décidé à sortir un nouvel album ! Tout le monde l’attendait comme le messie, ce fameux Dreamt For Light Years In The Belly Of A Mountain, s’imaginant déjà tout tourneboulé par les nouveaux tours qu’allait prendre la musique de Mark Linkous... alors oui, forcément, tout le monde a été (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 20 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends