Pas de repos du guerrier pour RJD2

Bien qu’ayant haussé quelque peu le niveau avec les relectures d’ Inversions Of The Colossus en juin dernier, RJD2 ne nous aura guère emballés en 2010 malgré un retour annoncé au son de son fameux Deadringer par l’excellent EP instrumental Tin Foil Hat l’année précédente. The Colussus, en tentant de rapprocher cette inspiration plus abstraite des nouvelles ambitions de songwriter pop du Philadelphien dévoilées en 2007 sur l’inégal mais plutôt élégant The Third Hand, ne parvenait qu’à faire du sur-place en mode easy-listening, pas de quoi s’émerveiller passé les deux premiers extraits judicieusement choisis à l’époque pour nous allécher.

On goûtera néanmoins les sympathiques relectures de The Glow offertes depuis quelques jours via Bandcamp (dont une particulièrement efficace par un dénommé Paolo Palazzo, vainqueur d’un concours de remixes organisé l’an dernier), mais c’est surtout du côté de la prochaine sortie de son label RJ’s Electrical Connections que nos oreilles se tournent désormais : un certain The Insane Warrior, dont le premier album à paraître le 1er février prochain, inspiré par les bandes originales de films d’horreur et de SF du tournant des années 70/80, se prévaut déjà de deux extraits sur cette même plateforme où l’on peut également le précommander.

Trêve de mystère, entre une passion avouée sur son facebook pour les films de John Carpenter et Dario Argento, une page encore vierge pour notre guerrier psychotique dont on n’a pas réussi à trouver la moindre photo sur le net, un packaging proposant à cette même date le We Are The Doorways en question couplé avec le coffret 2002-2010 de RJD2 et surtout ce groove épique qui ne trompera personne, c’est vraisemblablement Ramble John "RJ" Krohn lui-même qui officie derrière ce pseudonyme trop mystérieux pour être honnête, et à en juger par ces deux titres aux claviers plus dark (légèrement) et cinématiques (forcément) que ce à quoi il nous avait habitués sur ses derniers albums avec également un passage plus ambient sur Then You Hear Footsteps (à télécharger gratuitement) marqué semble-t-il par l’univers de Brian Eno, on se prend à espérer un redressement de situation, peut-être pas encore du genre flamboyant mais tout de même.

On croise les doigts ensemble ?

News - 10.01.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 5 décembre 2009
RJD2, colosse aux pieds d'argile ?

Attendu au tournant suite à un premier album d’abstract cinématique dont l’évidence mélodique confondante aura marqué la décennie aussi sûrement que sa puissance d’évocation ou la virtuosité de ses grands écarts (Elliott Smith samplé sur un instru hip-hop aérien, Michel Legrand associé à l’atmosphère sordide d’un meurtre crapuleux), Ramble John Krohn n’aura (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 21 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends