Le streaming du jour #1852 : Amyl And The Sniffers - ’Big Attraction & Giddy Up’

Le label melbournais Homeless ne fait pas de mystère quant à son amour pour des compositions tranchantes et survoltées allant du garage à la noise en passant par le punk ou la trash music.

La signature d’Amyl and the Sniffers est donc tout à fait cohérente tant la chanteuse Amy Louise Taylor, le batteur Bryce Wilson, le guitariste Dec Martens et le bassiste Gus Romer ne ménagent pas leur énergie sur Big Attraction & Giddy Up, réédition rassemblant les deux premiers EPs du combo.

Difficile d’éviter certains passages obligés lorsqu’il est question d’un rock tirant sur le punk dominé par une voix féminine et les Breeders ou Courtney Barnett, mais surtout Sleater-Kinney, se présentent comme des références évidentes.

Ancré dans les seventies, à l’image d’un Balaclava Lover Boogie aux riffs stridents en contrepoint et à la production délibérément crasseuse, Big Attraction & Giddy Up s’appuie sur des titres concis et percutants, donnant la sensation d’avoir été composés sous acide (Blowjobs, I’m Not A Loser ou Pleasure Forever).

Au milieu de cet ensemble énergique, les exceptions sont rares mais elles n’en sont pas moins notables, à l’instar de la délicieuse "ballade" Velvetienne aux entournures Caltex Cowgirl sur laquelle l’électricité est toujours de mise, mais où l’entrain semble freiné, les Australiens se concentrant davantage sur une indéniable consistance mélodique.

Les amateurs de punk devraient assurément trouver leur compte dans ces dix compositions aussi brèves que dynamiques, s’appuyant sur des instrumentations efficaces et portées par un batteur (forcément) percutant et une chanteuse charismatique.


Streaming du jour - 28.03.2018 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Amyl And The Sniffers sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 14 novembre 2018


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends