cirKus, une affaire qui tourne

Toujours chaleureusement accueili par le public français, c’est logiquement par le biais d’un rapide tour de l’Hexagone que cirKus a choisi de promouvoir son nouvel album Medicine (voir le tracklisting), sorti sans tambour ni trompette la semaine dernière chez Wagram.

Quelque part entre Massive Attack, Madlib et Mr. Oizo, ce deuxième opus (en excluant le remix album Laylower par ailleurs tout aussi génial que l’original Laylow paru en 2006), empli d’étranges voix déformées, de mutations électro instables et de beats orageux, devrait finir d’imposer cirKus comme la plus belle chose qui soit arrivée au trip-hop depuis les débuts d’Alpha. Un univers toujours en mouvement et plus novateur que jamais à découvrir via quatre extraits sur myspace, parmi lesquels l’impressionnant single Bells dont on vous dévoilait la vidéo en décembre dernier.

La tournée en question débute ce soir et se poursuivra jusqu’au 26 mars avant un retour du groupe le temps du festival Art Rock de Saint-Brieuc, le 31 mai prochain. Mais ça n’est pas une raison pour attendre puisque les premières parties des concerts à venir ces dix prochains jours seront l’occasion rêvée de découvrir sur scène avant leur passage par la case Maroquinerie le 18 avril prochain (avec Sunset Rubdown) les anglais de Keith, présentés avec raison depuis la sortie le mois dernier de leur excellent deuxième album Vice And Virtue comme le chaînon manquant entre Elbow et The Verve :

- 17 mars : Big Band Café (Caen)
- 18 mars : La Carène (Brest)
- 20 mars : Le Transbordeur (Villeurbanne)
- 21 mars : La Cartonnerie (Reims)
- 24 mars : Le Bikini (Toulouse)
- 25 mars : Rock School Barbey (Bordeaux)
- 26 mars : Elysée Montmartre (Paris)

Nos amis belges ne seront pas en reste, puisque le Botanique de Bruxelles ouvrira également ses portes le 22 mars à Keith et à la petite famille de cirKus toujours constituée de la grande Neneh Cherry au chant, de son mari Cameron McVey aka Burt Ford (chant, claviers, basse, programmations), de leur fille Lolita Moon (claviers, chant) et du petit ami de cette dernière Matt Karmil (guitare, platines, claviers, programmations).

Quant à ceux qui n’auraient pas la chance de pouvoir assister à l’un de ces concerts, ne manquez surtout pas les apparitions de cirKus à la télévision pour l’Album de la Semaine sur Canal + (du 6 au 10 avril à 18h) ou dans l’émission live d’Arte One Shot Not le 28 mars à 22h (concert disponible ensuite en streaming sur le site de la chaîne pendant 30 jours).

News - 17.03.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 14 décembre 2008
cirKus aux petits soins

Laylower, qu’on annonçait il y a bien longtemps déjà, n’est jamais sorti chez nous autrement qu’en import (en mars dernier) mais on leur en veut pas trop à cirKus, puisque leur deuxième album intitulé Medicine pointe finalement le bout de son nez. 11 morceaux sont prévus, dont le single Bells qui sonne enfin la cloche, illustré par une (...)



Chroniques // 27 octobre 2006
cirKus

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, approchez donc et ouvrez grand vos oreilles ! Le numéro musical sans filet auquel vous allez assister, longuement préparé à Londres et en Suède par ses quatre créateurs et interprètes, a certes profité de leurs expériences passées et de celles de nombreux prédécesseurs inspirés, mais ces multiples influences (...)




Mise à jour du 15/04/2009 : Erratum

Pas de cirKus dans le One Shot Not du 28 mars dernier comme annoncé plus haut, et pour cause, il s’agissait en réalité de leur date d’enregistrement. Rendez-vous donc samedi 18 avril à 23h20 pour la participation du groupe à l’émission de Manu Katché, aux côtés notamment de Bloc Party ou encore Bertrand Burgalat.


( RabbitInYourHeadlights )

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 20 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends