Graham Coxon - Le Trabendo (Paris)

le 12/04/2006

Graham Coxon - Le Trabendo (Paris)

Ca faisait longtemps que je voulais voir Graham Coxon en live, et je dois dire que le concert de mercredi dernier ne m’a absolument pas déçu.
Alors que je m’attendais à un concert plutôt calme (le genre d’à priori inexplicable), sur scène ce fut pour le moins explosif et joyeux. A peine arrivé, Graham Coxon est très détendu, sourit, plaisante avec l’assemblée, boit régulièrement une petite gorgée de bière avant d’attaquer une chanson, bref sa prestation et celle de ces trois acolytes se fait dans une ambiance bon enfant qu’on aimerait voir plus souvent dans les salles de concerts.

Au niveau de la setlist, les titres de ’Love Travels At Illegal Speeds’ remportent logiquement la plus grosse part du gâteau. Pour tout dire, je redoutais un peu cette situation car le dernier album est loin d’être le meilleur selon moi, mais heureusement la formule marche plutôt bien en live et l’énergie et l’intensité dégagées sur scène nous font complétement oublier la déception qu’on a pu ressentir à l’écoute de ce dernier. Les titres d’’Happiness In Magazines’ comme Bittersweet Bundle Of Misery ou Freakin’ Out me ravissent, et il semble que je ne sois pas la seule à avoir apprécier. Le reste de la setlist est complétée par quelques titres de ses premiers albums solos, et le rappel se fait dans une ambiance très punk avec roulades par terre et une attiude très hendrixienne dans le jeu de guitare. Visiblement heureux de jouer dans cette salle, le groupe nous gratifiera de quatre morceaux supplémentaires par rapport à la setlist initiale, royal !

Des fans ayant rencontré le joyeux drill après le concert ont laissé entendre qu’une venue à Rock en Seine était en pourparlers, une bonne nouvelle et un concert à ne pas manquer si cela se confirme.


( pix )

 


On recommande également :


News // 13 novembre 2006
Un nouveau Blur qui ne tourne pas.

Nous pensions fortement qu’il en était terminé de Blur. Il faut dire qu’il y avait de fortes présomptions avec le départ de Graham Coxon lors de l’enregistrement de Think Tank (2003) et avec les différents projets parallèles de Damon Albarn, Gorillaz et The Good, The Bad And The Queen. Et bien, il faudra encore compter avec le groupe originaire de (...)




Graham Coxon - Beautiful Bad [Music Video]

Graham Coxon - Meaner than the sea | TEOTFW [S2]

Graham Coxon - She Knows (From 'The End of The F***ing World 2')

Graham Coxon - Lauren Laverne, BBC 6 Music, 21st May 2012

Graham Coxon - Lamacq Live, BBC Radio 1, 8th March 2004

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 24 février 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends