Ulan Bator éclairé

Exceptée Ulaanbaatar, l’excellente compilation de démos, d’inédits et de singles oubliés couvrant la période 1993-1998 - celle du trio originel - parue en 2007, Ulan Bator n’avait rien sorti de nouveau depuis son Rodeo Massacre assagi de 2005. La parution ce mois-ci de SOLeils, nouvel EP de cinq inédits, rappelle le groupe à notre (très) bon souvenir.

Un groupe au line-up plutôt alléchant puisqu’on y retrouve, outre Amaury Cambuzat (présent depuis les débuts d’Ulan Bator), James Johnston (Gallon Drunk, Lydia Lunch, Bad Seeds), Alessio gioffredi (Dilatazione) et Rosie Westbrook (Mick Harvey band).

Cet EP est d’ores et déjà disponible à la commande sur le blog du tout jeune label créé par Amaury Cambuzat, Acid Cobra Records. Mis en exergue sur la page d’accueil, voici d’ailleurs ce que l’on peut lire : « Acid Cobra Records est l’idée personnelle d’Amaury Cambuzat. Après des années d’espoir et d’illusion envers le business de la musique, Amaury a décidé de créer son propre label avec l’intention de développer et de produire ses projets divers ainsi que d’autres artistes qu’il aime ».

Une tournée transalpine suivra au mois de mai avec un line-up un peu différent puisque Stéphane Pigneul (Object) remplacera Rosie Westbrook à la basse.

Tracklisting SOLeils  :

1. EPHEMERE
2. AIRPLANE
3. SOLEIL
4. UNIVERS
5. TABOU

News - 10.04.2009 par leoluce
 


Ulan Bator : un peu moins de vingt jours pour vingt ans

En France / En Transe !, le neuvième album d’Ulan Bator, devrait voir le jour cette année. Il sortira précisément vingt années après les débuts du groupe en 1993. Vingt années durant lesquelles Ulan Bator, véritable laboratoire d’idées, aura changé de musique et de visage : en 1995, le groupe, alors trio composé d’Amaury Cambuzat, Olivier Manchion et (...)



Chroniques // 2 juin 2013
Ulan Bator

Dernier album du bateau ivre Ulan Bator, En France/En Transe réussit à cristalliser tous les visages et toute la détermination d’un groupe qui n’a cessé d’évoluer au fil de sa très riche discographie. Urgent, incisif, intelligent et curieux, puisant ça et là dans les disques précédents, cet album revêt tous les atours du manifeste. Celui d’un rock aux (...)