Blair Coron - On The Nature Of Things

1. Et Dieu...Créa La Femme
2. To The Garden
3. Song
4. R/G/B
5. Ode To The Cimmerian
6. Olives & Marzipan
7. Hymn
8. Doom
9. On The Nature Of Things

2019 - Autoproduction

Sortie le : 31 janvier 2019

Blair Coron

Entouré de quatre violonistes, une altiste et une violoncelliste, Blair Coron fait des cordes frottées l’élément central de On The Nature Of Things, mais il n’oublie pas d’adjoindre d’autres instruments, une flûtiste, un harpiste, un guitariste et un joueur de mandoline entourant ainsi également le Britannique qui assure les parties de piano, guitare acoustique, claviers et... Nintendo DS.

Assez inclassable, le premier album de Blair Coron laisse apparaître un compositeur audacieux qui n’hésite pas à expérimenter de manière plus ou moins sérieuse malgré son éducation musicale formelle. Il explore ici les différentes tessitures du son, à l’instar du Et Dieu...Créa La Femme initial sur lequel un bruit blanc émane dans un premier temps, avant que les cordes ne prennent davantage d’ampleur et conduisent le titre vers une apothéose jouissive difficilement contrôlable.

Tout cela pour repartir de plus belle avec To The Garden. Là encore, le silence précède l’émergence de délicates cordes frottées puisant clairement leurs origines dans la musique classique. Ce n’est qu’aux deux tiers du morceau qu’une dimension plus contemporaine pointe par intermittence.

L’Écossais voit dans cette oeuvre "une délicate exploration de la complexité et de la fragilité de la vie, de la nature et du monde environnant" et celle-ci gagne en puissance au fur et à mesure de son déroulé, les chœurs - dominés par les voix féminines - offrant une délicate communion qui évacue rapidement toute candeur pour ne plus garder que son pouvoir hypnotique (Olives & Marzipan et Hymn).

Cette vraie réussite à situer quelque part entre ambient, classique et musique de chambre s’achève avec un morceau homonyme de près de vingt minutes dont les différents mouvements allant du sentiment de flottaison à la mélodie plombée sont les témoins des multiples visages que peut arborer le compositeur basé à Glasgow. Aussi inspiré qu’ambitieux.


( Elnorton )


Disques - 09.02.2019 par Elnorton
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 24 juin 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends