;background-color:#">vssp - Over the sun

1. Time avoidance
2. Over the sun
3. Opened fields
4. Floating aurora
5. Island
6. Wounded
7. Leaving
8. Outline
9. Uprise
10. One sunday evening
11. Crushed
12. Zaal (with Ocoeur)

2024 - Kalamine Records

Sortie le : 24 février 2024

vssp - Over the sun

De vssp, on sait bien peu de choses sinon que les premières traces de ses compositions remontent à 2018 -sur Bandcamp, du moins- et que le musicien est bordelais, tout comme Kalamine Records, le label qui sort Over the sun, son quatrième effort. D’ordinaire versé dans la musique expérimentale tendance austère -quoique souvent passionnante (citons ici, entre autres galettes numériques hautement recommandables, Les Archives Fictives Vol 1 de My Own Cubic Stone, Winter’s Path de Pre Polar ou le plus récent (S Sontag signé E-Clark Cornell), le label dirigé par Zumaia nous offre ici une incursion rafraîchissante en territoires mélodieux. 
Et le décollage est immédiat. Dès Time avoidance qui ouvre ce superbe LP, vssp arrache auditeurs et auditrices à la pesanteur de ce monde, les enveloppant dans des nappes synthétiques cotonneuses à l’émotion communicative. Au diapason de cette ouverture, les douze morceaux de cet album à la densité inversement proportionnelle à la légèreté de ses compositions -l’heure de musique est dépassée- composent un voyage céleste où la mélancolie le dispute à la beauté sans jamais céder à la sensiblerie.  Over the sun brille par sa cohérence, mais puisqu’il faut isoler quelques morceaux, portons une attention particulière à Floating aurora, conduit par des cordes graves et un piano discret. Mentionnons également le formidable Wounded qui explore avec davantage d’économie des émotions plus floues où la langueur fait place à une certaine tristesse. Impression prolongée par Leaving qui le suit immédiatement. Baignés dans une atmosphère douce-amère, Island, Uprise ou One sunday evening -et ses basses amniotiques- laissent à entendre des réminiscences des bandes originales de films de science-fiction des années soixante-dix, lorsque progrès technologiques étaient synonymes d’idéaux utopiques. On retrouvera sur le morceau-titre la grâce qui préside au reste de l’album tandis que Zaal (avec Ocoeur) qui le clôt convoque les mânes d’un Badalamenti  expurgé de sa noirceur pour un final élégiaque. 
Over the sun est un album à la beauté aérienne, fait pour rêver, les yeux tournés vers les nuages, déconnecté de toute réalité et de la marche forcée du temps qui passe. Une franche réussite signée vssp


( Ben )


- 25.02.2024 par Ben
 


Février 2024 - les albums de la rédaction

Comme pour janvier on a pris notre temps, mais avec un bilan plus étoffé cette fois et quelques albums sur lesquels l’équipe s’est vraiment retrouvée (les EPs sont également de retour, et on espère qu’il en sera de même régulièrement tant le format s’avère bien souvent passionnant). Mentions en pensant à NLC et Innocent But Guilty, cités chacun par (...)