2017 - une année metal (par Riton et Rabbit)

La typo de notre logo 2017 customisé par l’excellent Cody Drasser de Caulbearer parle d’elle-même, il y aura énormément de black metal dans ce classement, et d’extrémités en tous genres allant du grind au doom en passant par les oripeaux noise et indus fièrement portés par des groupes mélangeurs qui ont pourtant toutes les raisons de figurer ici, au (...)



2017 dans l'oreillette - Best albums pt. 8 : 30 à 21

100 albums en 10 parties, pour renouer avec ma formule chronophage des années 2014 et 2015, car après 30 EPs il fallait au moins trois fois ça. Et surtout parce que quand on aime, on ne compte pas, et qu’il n’y a finalement pas une différence fondamentale dans mon cœur entre, mettons, le 50e et le 100e de cette sélection, simple question d’humeur et (...)



2017, l'Islande en 50 albums et 10 EPs - Pt. 2/3 (30 à 11)

50 albums et 10 EPs, il n’en fallait pas moins pour résumer l’année musicale islandaise (à une exception près). Nous sommes d’ailleurs toujours étonnés de constater le nombre d’albums (tant en variété qu’en qualité) que produit cette île de 330 000 habitants (soit l’équivalent du département de la Charente ou de la ville de Nice) ! Si certains disques sont (...)



2017 dans l'oreillette - Best albums pt. 7 : 40 à 31

100 albums en 10 parties, pour renouer avec ma formule chronophage des années 2014 et 2015, car après 30 EPs il fallait au moins trois fois ça. Et surtout parce que quand on aime, on ne compte pas, et qu’il n’y a finalement pas une différence fondamentale dans mon cœur entre, mettons, le 50e et le 100e de cette sélection, simple question d’humeur et (...)



2017 en 3D pour conclure - Concerts et chansons

Initialement prévu en 3D - donc en trois parties - ce top de l’année 2017 s’était déjà autorisé un petit supplément avec un chapitre sur les EPs. Et puisque lorsque l’on aime, on ne compte pas, voici un nouveau volet de dix-sept items, comprenant cette fois les sept concerts qui m’ont le plus marqué cette année, et les dix morceaux - à raison d’un par (...)



2017, l'Islande en 50 albums et 10 EPs - Pt. 1/3 (50 à 30)

50 albums et 10 EPs, il n’en fallait pas moins pour résumer l’année musicale islandaise (à une exception et demie près). Nous sommes d’ailleurs toujours étonnés de constater le nombre d’albums (tant en variété qu’en qualité) que produit cette île de 330 000 habitants (soit l’équivalent du département de la Charente ou de la ville de Nice) ! Si certains (...)



2017 dans l'oreillette - Best albums pt. 6 : 50 à 41

100 albums en 10 parties, pour renouer avec ma formule chronophage des années 2014 et 2015, car après 30 EPs il fallait au moins trois fois ça. Et surtout parce que quand on aime, on ne compte pas, et qu’il n’y a finalement pas une différence fondamentale dans mon cœur entre, mettons, le 50e et le 100e de cette sélection, simple question d’humeur et (...)



2017 dans l'oreillette - Best albums pt. 5 : 60 à 51

100 albums en 10 parties, pour renouer avec ma formule chronophage des années 2014 et 2015, car après 30 EPs il fallait au moins trois fois ça. Et surtout parce que quand on aime, on ne compte pas, et qu’il n’y a finalement pas une différence fondamentale dans mon cœur entre, mettons, le 50e et le 100e de cette sélection, simple question d’humeur et (...)



2017 en 3D pour conclure - 3/3 (de 1 à 17)

Que dire de plus sur cette année 2017 lorsque l’on a déjà pris la plume plus que de raison pour la commenter ? La question rhétorique appelle sans doute une réponse absurde et tirée par les cheveux. Et si pour conclure 2017, il s’agissait de rassembler - en trois parties de 17 - les conclusions des chroniques des disques qui ont compté (...)



2017 dans l'oreillette - Best albums pt. 4 : 70 à 61

100 albums en 10 parties, pour renouer avec ma formule chronophage des années 2014 et 2015, car après 30 EPs il fallait au moins trois fois ça. Et surtout parce que quand on aime, on ne compte pas, et qu’il n’y a finalement pas une différence fondamentale dans mon cœur entre, mettons, le 50e et le 100e de cette sélection, simple question d’humeur et (...)