Le streaming du jour #185 : Mugison - ’Haglél’ & Helgi Jónsson - ’Big Spring’

Deux idées de la pop islandaise s’opposent - ou se complètent ? - dans notre streaming d’aujourd’hui.

Gourmande et insaisissable tout d’abord pour Mugison, capable de sauter sur ce 5ème opus (et premier chanté intégralement dans sa langue natale) de comptines fantasques et bricolées (Góðan Dag) en complaintes baroques de pilier de bar que ne renierait pas Tom Waits (Stolin Stef) entre autres ballades majestueuses et habitées dignes des grandes heures de Bonnie ’Prince’ Billy (Ljósvíkingur), de passer d’une soul psychédélique (Kletturinn) à une country rugueuse (Þjóðarsálin) voire même un rock progressif où les riffs heavy le disputent aux chœurs rétro (Áfall), avec une facilité déconcertante et parfois un brin nonchalante.

Avec Helgi Hrafn Jónsson par contre, qu’on soit dans le maximalisme ou dans l’épure, dans la sentimentalité à fleur de peau des envolées lyriques ou le dynamisme virevoltant des hymnes électriques, on sent un besoin d’aller à l’essentiel, à cette mélodie qui va vous transpercer ou cet arrangement qui va faire passer le morceau au niveau d’émotion supérieur. Étonnamment peu de cuivres sur ce deuxième album du trombone de Sigur Rós, croisé chez un peu tout le monde sur l’île et dans ses alentours avec son instrument de prédilection, de Mugison justement à Teitur en passant par Amiina, le gratin du label Bedroom Community (Valgeir Sigurðsson, Ben Frost, Sam Amidon, Nico Muhly...) ou encore le premier album d’Olivia Pedroli produit l’an dernier par ce même Sigurðsson. Mais l’Islandais a d’autres atouts tout aussi désarmants : un falsetto d’abord qui devrait faire frémir d’emblée les inconditionnels de Sondre Lerche, Loney Dear ou Damien Rice, une formation de pianiste classique ensuite qu’il sait mettre à profit lors de respirations à coller le frisson. Mais quand on en arrive à l’enchaînement de Stuck In Traffic, comptine indolente parcourue de riffs psychédéliques sur une rythmique presque reggae, et Passport No Passport, véritable hymne glam mêlant riffs lourds, groove acoustique et clavier saturé, on se dit qu’avec Mugison, si ça trouve, ils sont finalement bien copains.

D’ailleurs dans un cas comme dans l’autre, on vous le donne en mille, ça s’écoute sur Gogoyoko :

- Mugison - Haglél
- Helgi Hrafn Jónsson - Big Spring


Streaming du jour - 19.10.2011 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Mugison sur IRM
Helgi Hrafn Jónsson sur IRM - Site Officiel

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 13 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends