Le streaming du jour #345 : Rough Fields - ’Edge Of The Firelight’

Révélé l’an dernier par une poignée de singles et un premier EP de fort belle tenue dont l’album récupère aujourd’hui deux morceaux, laissant paradoxalement de côté celui qui lui donne son titre, le Mancunien James Birchall confirme avec Edge Of The Firelight toute la richesse dont on soupçonnait son univers alternant chansons et instrumentaux à la croisée du maximalisme électro-acoustique des derniers Apparat, du post-rock éthéré de Sigur Rós, de la folktronica protéiforme de Hood et du spleen métronomique de The Notwist. On a connu pire comme comparaisons.

D’autant qu’elles ne sont pas volées et que de la ferveur carillonnante sur pulsations syncopées de Manila ou Dead Wood, Trailer Snakes aux errances atmosphériques plus expérimentales de Border Navigation en passant par les progressions lyriques aux guitares brumeuses de Girls In Cars ou You As You, l’ambient-techno lo-fi de Summer On The Haight ou le tropicalisme aérien de Watery Fable et Curtain Music, tout n’est que grâce et volupté sur ce premier essai à la nostalgie scintillante et au goût prononcé pour les textures vaporeuses et les sons d’objets, culminant plus que jamais sur l’évidence désarmante de The Harbour Wall, chanson-titre de l’EP sus-nommé qui n’aurait pas dépareillé sur Outside Closer ou Neon Golden  :


Streaming du jour - 27.03.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Rough Fields sur IRM - Bandcamp - Site Officiel

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 20 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends