Le streaming du jour #1438 : Kaitlyn Aurelia Smith - ’EARS’

Discrète, la Californienne Kaitlyn Aurelia Smith n’en propose pas moins des compositions inspirées qui gagneraient à toucher un public plus large. N’y voyez aucune fierté de notre part. Certes, le dernier disque de l’Américaine a fini par se prendre dans les filets que nous dressons de la manière la plus large possible sur les différents coins de la toile, mais nous avons bien conscience d’avoir quelques trains de retard.

Et pour cause, EARS est sorti au mois d’avril et constitue le quatrième disque - le troisième au sein de l’excellente écurie Western Vinyl - de l’artiste. A quel niveau cette dernière mérite-t-elle que l’on s’attarde sur son cas ? A vrai dire, il est difficile de le dire précisément tant ce disque a le don de troubler nos repères. Dans la démarche, Kaitlyn Aurelia Smith s’est fait prêter un synthétiseur analogique polyvalent Buchla, au son proche du Moog mais "avec un son bien plus humain" dixit l’artiste.

Comment la contredire ? EARS est, dans son ensemble, un disque profondément humain. Et pas seulement de par l’utilisation de cet instrument analogique puisque les vents et cordes traînantes de First Flight ou Envelop, qui évoquent Sufjan Stevens ou plus encore Half-Handed Cloud, son compagnon chez Asthmatic Kitty, sont imprégnés d’un onirisme et d’une dimension empathique de haute volée.

Le chant susurré et envoûtant - peut-on d’ailleurs parler de chant ? - n’est pas sans rappeler celui d’une autre artiste mésestimée, en l’occurrence F Ingers, dont le Hide Before Dinner était l’un des ovnis du cru 2015 et ajoute une dimension surréaliste et spontanée à un ensemble dont les fondations à base de cordes et vents parfois proches de Philip Glass est assurément solide.


Streaming du jour - 19.11.2016 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Kaitlyn Aurelia Smith sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 9 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends