Björk bien entourée.

Le prochain album de l’Islandaise devrait une nouvelle fois, après Medúlla en 2004, faire la part belle aux collaborations, comme vient de le révéler son site officiel. Ainsi, le producteur Timbaland (Beck, Missy Elliott, Justin Timberlake) aurait participé aux sessions de deux morceaux, "que j’ai ensuite retravaillés et emmenés plus loin", avoue Björk. Deux autres seront chantés en duo avec une autre voix d’exception, celle d’Antony Hegerty ici sans ses Johnsons.

Mais ça n’est pas tout, loin de là : Toumani Diabaté, joueur de kora originaire de Bamako déjà croisé en 2002 sur le Mali Music de Damon Albarn, apportera des sonorités nouvelles à la musique de l’Islandaise, tout comme le collectif de Kinshasa Konono N°1, dont on avait découvert la fusion électro/saturation/musique traditionnelle avec l’album Congotronics et qui devrait ici jouer du piano électrique.

Brian Chippendale, du duo drum’n’bass américain Lightning Bolt ou encore le batteur anglais virtuose Chris Corsano seront également de la partie, sans oublier les fidèles amis et collaborateurs de toujours, Mark Bell (LFO), déjà co-producteur d’ Homogenic , et Sigurjón Birgir Sigurðsson aka Sjón, qui signera pour l’occasion son cinquième texte pour la musicienne, visiblement toujours aussi aventureuse.

Toujours sans nom, ce nouvel opus de Björk, qui fera suite à la bande originale de Drawing Restraint 9 sortie en 2005, devrait voir le jour à la fin du printemps.

News - 21.01.2007 par RabbitInYourHeadlights
 


Rap US au tournant et femmes au volant en cette fin de semaine sur IRM Radio

Avec la playlist d’Elnorton "I Heard Women’s Voices" en guise d’avant-goût ces dernières semaines, on pouvait difficilement passer à côté de la fameuse et fort justement controversée "Journée de la Femme". Ces dames, on les célèbre 365 jours sur 365, surtout quand elle font de la bonne et belle musique et pour marquer le coup on a choisi de rendre hommage (...)



Chroniques // 9 mai 2007
Björk

Deux ans après une BO en demi-teinte pour Drawing Restraint 9 (dernier film en date de son compagnon, le sculpteur d’avant-garde américain Matthew Barney), qui m’avait laissé une impression générale assez creuse, partagée qu’elle était entre sommets de magie (Gratitude, habité par Will Oldham aka Bonnie ’Prince’ Billy dans une interprétation très (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 20 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends