Malade[s] - Toute Chose Visible

1. Toute Chose Visible Voir la vidéo Malade[s] - Toute Chose Visible
2. Endless Nights
3. Sur Ce Chemin Noir
4. Hibou
5. Struggle
6. Bang !

2019 - Salamah

Sortie le : 26 avril 2019

Malade[s]

C’est à Rennes que les Malade[s] se sont formés. Venus dans la capitale bretonne pour poursuivre leurs études, Louise Goupil et Tanguy Moaligou ont pu, alors qu’ils vivaient en colocation, s’influencer réciproquement sur le plan musical. Entre le guitariste affectionnant le post-rock et la pianiste ayant suivi un parcours plus classique avant de se tourner vers le sampling, les appétences sont larges et Godspeed You ! Black Emperor, The Ex ou James figurent parmi leurs artistes de chevet communs.

En 2016, un premier EP intitulé Planète Sauvage permettait au duo de confirmer l’attente et l’intérêt que leur avaient portés plusieurs programmateurs leur ayant permis de peaufiner leur son sur des scènes situées aux quatre coins de la France.

Plus étouffé - et étouffant - Toute Chose Visible est un disque nocturne, aux relents chamaniques. Malade[s] ne s’enferme jamais dans un carcan. Et cette hétérogénéité constitue finalement un attrait important du son du duo. Toute Chose Visible, samplant une interview de René Magritte, pourrait être appréhendé comme un point d’ancrage situé entre Féroces pour cette tension radicale et l’utilisation de samples vocaux issus de tirades et, comme le met en avis le communiqué de presse, Chapelier Fou.

Tout au long du disque, les instruments classiques sont noyés au milieu des samples et boîtes à rythme. Une influence de la musique klezmer, voire balkanique, est clairement perceptible sur un Endless Nights qui s’oriente rapidement vers le trip-hop sans pour autant délaisser ces vents envoûtants.

L’électricité et la tension montent d’un cran sur le plus sombre - et quasi-révolté - Sur Ce Chemin Noir tandis que le sommet Hibou convoque le spectre de Mogwai sans pour autant renier cet attrait pour les musiques plus traditionnelles, parfaitement digérées dans un ensemble plus musclé.

Enfin, Struggle, samplant Noam Chomsky et Andrea Gibson, n’est pas sans rappeler l’univers de Robin Foster alors que le plus expérimental Bang ! fait tomber les quelques barrières qui résistaient à ces Malade[s] et vient clore en roue libre ce disque imparfait mais saisissant et atypique.


( Elnorton )



Disques - 08.03.2019 par Elnorton
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 19 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends