Black Saturn feat. Innocent But Guilty, Psychotic Kingdom, 2 Tones & Antonella Eye Porcelluzzi - Modular System - The Complete Guest’s Sessions

1. BLACK SATURN feat INNOCENT BUT GUILTY - TAKE 1
2. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - THE CALLING CARD
3. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - AFTER PARTY
4. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - SIMPLE VERSE
5. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - AFTER MIDNIGHT
6. BLACK SATURN feat INNOCENT BUT GUILTY - TAKE 2
7. BLACK SATURN feat 2 TONES - TWO SWORDS TECHNICS OF SAMURAÏ
8. BLACK SATURN feat 2 TONES - BLUE MOOD
9. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - HEY MISTER DJ
10. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - NATURAL
11. BLACK SATURN feat INNOCENT BUT GUILTY - TAKE 3
12. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - MADEMAN
13. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - PRESS RELEASE
14. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - CLEAR HEAD
15. BLACK SATURN feat ANTONELLA EYE PORCELLUZZI - BEAT
16. BLACK SATURN feat INNOCENT BUT GUILTY - TAKE 4
17. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - METAPHOR
18. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - POWER
19. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - INFINITE
20. BLACK SATURN feat PSYCHOTIC KINGDOM - THE HOOK
21. BLACK SATURN feat INNOCENT BUT GUILTY - TAKE 5

2021 - Foolish Records

Sortie le : 26 mai 2021


Disques - 02.06.2021 par RabbitInYourHeadlights
 


2020, un bilan non essentiel - Part 1/5 : 20 EPs

Sur quelques 150 EPs écoutés cette année et déjà bien triés sur le volet par affinités (s)électives, voici donc pour commencer cette série de bilans perso la crème de la crème du non essentiel en version courte, 20 disques tout à fait négligeables qui ne feront pas grand chose de plus que nourrir votre esprit et vous coller quelques frissons, étancher (...)



IRM Podcasts - #14/ 2021 : on en remet une couche (par Rabbit)

Quand on aime on ne compte pas et certains des artistes mis en avant dans ce podcast, parfois avec deux titres de différents projets, ont déjà fait l’objet de diffusions dans de précédentes émissions, signe d’une belle productivité mais surtout de l’intérêt que l’on porte à leurs univers singuliers qui mériteraient, souvent, une bien plus large exposition. (...)