Top albums - juin 2008

Plus léger qu’un climatiseur portable, plus classe qu’une paire de tongs en bambou, plus tendance que le Mr. Freeze, le classement du mois de juin des membres du forum pourrait bien vous faire changer d’avis sur le meilleur moyen de rafraîchir votre été.

JPEG - 6.2 ko
Shearwater - Rook disponible sur amazon.fr

1. Shearwater - Rook

Rook a tout du Magnum de ce classement : le côté "king size" impressionne et nous fait craindre d’avoir à y revenir plusieurs fois pour le digérer en entier mais finalement c’est tellement bon qu’il suffit d’un petit effort pour y arriver du premier coup. Plus que jamais marqué par l’impressionnisme spacieux et la luxuriance instrumentale de Talk Talk, Jonathan Meiburg trouve dans la continuité du superbe Palo Santo l’équilibre idéal entre plages silencieuses dominées par un piano proche du néo-classique (l’intro du bouleversant On The Death Of The Waters), folk lyrique (Leviathan, Bound) ou métissée (les accents mariachi de Home Life ou Lost Boys) et envolées épiques tout en crescendo d’intensité (The Snow Leopard, qui concoure déjà pour le titre de chanson de l’année), imposant enfin Shearwater avec cet album à la concision parfaite comme un incontournable de la scène rock américaine actuelle.

JPEG - 7.3 ko
Sigur Rós - Með suð í eyrum við spilum endalaust disponible sur amazon.fr

2. Sigur Rós - Með suð í eyrum við spilum endalaust

Plus confortable et naturel qu’un bain de neige carbonique, le nouvel album de Sigur Rós débarqué sans prévenir en début de mois ne mettra sûrement pas tout le monde d’accord. Car la neige est printanière et le groupe islandais continue d’ouvrir sa musique à une inspiration plus pop déjà largement aperçue sur le superbe mais contesté Takk... , parfois avec la même fraîcheur et le même lyrisme (l’étonnant single aux accents tribaux Gobbledigook ou le parfait Inní Mér Syngur Vitleysingur), ailleurs en mode mineur (Góðan daginn, Illgresi), pas loin de la redite (Við Spilum Endalaust, Suð I Eyrum) ou en privilégiant un songwriting plus classique (le superbe Ára Bátur ou encore Fljótavík) mais toujours avec cette ferveur qu’on leur connaît depuis le célébré Ágætis Byrjun. Ceux qui attendaient un nouveau ( ) risquent donc d’être déçus par ce cinquième opus au nom imprononçable mais les autres sauront sans nul doute apprécier comme la plupart des membres de notre forum cette direction plus ouverte qui n’en oublie pas pour autant les fondamentaux atmosphériques et post-rock (Festival) à l’origine du succès de cette formation emblématique des années 2000.

JPEG - 6.2 ko
Bang Gang - Ghost From The Past disponible sur amazon.fr

3. Bang Gang - Ghosts From The Past

Plus carré qu’un igloo en packs de bière bien fraîche, le troisième album de Bang Gang n’en est pas pour autant moins efficace pour déjouer la canicule ambiante. Rien à dire, ils sont forts ces islandais et même si Barði Jóhannsson risque de perdre en route quelques admirateurs du trip-folk mélancolique et aérien de son superbe Something Wrong avec ce nouvel opus davantage orienté vers la pop à guitares et le dream rock, Ghosts From The Past nous ménage néanmoins quelques touchantes ballades acoustiques (The World Is Gray, Forever Now, Don’t Feel Ashamed) dont ce dandy venu du froid, entouré ici de sa moitié (de Lady & Bird) Keren Ann et du frontman de M83 Anthony Gonzalez, a su conserver le secret.


A noter tout de même que trois albums très remarqués et qui pourraient fort bien réapparaître en bonne place dans certains classements de fin d’année, terminent au pied du podium : ceux de Fleet Foxes, Flying Lotus et Laetitia Shériff, tous cités au moins une fois en tête au cours de ce vote.

En attendant, rendez-vous fin août sur le forum pour élire l’album de l’été, et ici-même à la mi-septembre pour les résultats.



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 18 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends