Grosso Gadgetto - Paranorama

1. Carn
2. Bored To Death
3. Your Mother Smokes Crack
4. Ghost Ride
5. Teach Me How To Preach
6. I Love Ya Green Dress
7. The Message
8. CIA
9. Steam
10. The French Subway Ticket
11. Magic Bird
12. Water
13. Paranodrama (feat. Sofiane Bedjaoui)

2008 - Jarring Effects

Sortie le : 1er septembre 2008

Grosso Gadgetto vous apprend à prier

Avis aux amateurs d’El-P période Fantastic Damage, si vous aimiez le hip-hop belliqueux de l’ancien leader de Company Flow, ce deuxième album des Lyonnais de Grosso Gadgetto est fait pour vous. Ne vous fiez pas au nom de ce quatuor récemment signé par les artilleurs électro de Jarring Effects, on ne tient pas là un émule de Gogol Bordello mais bien un concentré de hip-hop tranchant fait de beats lourds ou plus agités, de basses profondes, de riffs de guitare heavy, de claviers indus obsédants et de scratches en roue libre, qui sait également faire la part belle aux atmosphères délétères (The Message) avec force de samples dérangeants (le rire furieux de Jack Nicholson en Joker sur Ghost Ride, morceau particulièrement flippant avec son orgue découpé à la hache par le tueur dHalloween) .

Le flow anglophone d’Adrien Sacerdoti aka The Real Fake MC - déjà croisé cette année sur le superbe Short Cuts de Brain Damage dont on vous reparlera sûrement à l’occasion - convoque tout à la fois Antipop Consortium et Dälek sur l’immense Bored To Death, CIA ou The French Subway Ticket renouent avec les beats et scratches épileptiques d’un Abstrackt Keal Agram, groupe décidément capital pour toute une génération de musiciens radicaux signés sur le label lyonnais (Deschannel, Fumuj...), et Steam rend furtivement hommage aux pionniers du hip-hop heavy Public Enemy et Run-DMC, tandis que Water nous entraîne dans les méandres d’un labyrinthe aux allures gothiques.

Une très belle réussite puissante et vénéneuse pour les amateurs du genre.


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 26.10.2008 par RabbitInYourHeadlights
 


Articles // 13 juin
Top albums - mai 2021

Photo : l’équipe d’IRM en plein scrutin pour l’album du mois de mai - blague à part s’il arrive que nos sélections soient le reflet d’un certain consensus dans l’équipe, le classement est parfois plus aléatoire comme ici, limite du vote à 10 albums oblige puisque ce mois de mai a particulièrement brillé par sa profusion de grands disques - on le dit (...)



IRM Podcasts - #14/ 2021 : on en remet une couche (par Rabbit)

Quand on aime on ne compte pas et certains des artistes mis en avant dans ce podcast, parfois avec deux titres de différents projets, ont déjà fait l’objet de diffusions dans de précédentes émissions, signe d’une belle productivité mais surtout de l’intérêt que l’on porte à leurs univers singuliers qui mériteraient, souvent, une bien plus large exposition. (...)