Eels dit "oui" à Hollywood

Après Meet The Eels et Useless Trinkets, tous deux sortis en 2008 et compilant respectivement singles et raretés de Eels, on pourra dès le 9 décembre renouer avec des morceaux choisis de leur discographie puisqu’ils constitueront une majeure partie de la bande originale de Yes Man, le nouveau film de Peyton Reed dont la sortie est prévue le 21 janvier 2009. Jim Carrey y incarne Carl Allen, un homme qui décide de changer sa vie en répondant « oui » pendant un an à tout ce que l’on pourra lui proposer.

Pour l’occasion, Mark Oliver Everett aka E a composé un nouveau morceau, Man Up, d’ores et déjà en écoute sur myspace, et participé à l’enregistrement du score original, en collaboration avec Lyle Workman.

On ne sait pas encore si le résultat paraîtra également en CD, mais pour ce qui est de la BO compilée, on y retrouvera outre huit classiques de Eels et cet inédit, quatre morceaux de Munchausen By Proxy, le groupe fictionnel de l’actrice Zooey Deschanel qui après son projet en duo avec M. Ward (She & Him) chantera ici sur des compos du trio électro/soul Von Iva.

Tracklist :
1. Man Up (Eels)
2. Bus Stop Boxer (Eels)
3. To Lick Your Boots (Eels)
4. The Good Old Days (Eels)
5. The Sound Of Fear (Eels)
6. Wooden Nickels (Eels)
7. Flyswatter (Eels)
8. Blinking Lights (For Me) (Eels)
9. Somebody Loves You (Eels)
10. Sweet Ballad (Munchausen By Proxy)
11. Uh-Huh (Munchausen By Proxy)
12. Keystar (Munchausen By Proxy)
13. Yes Man (Munchausen By Proxy)

News - 20.11.2008 par RabbitInYourHeadlights, spydermonkey
 


Playlist IRM #10 - 'Best of 1er semestre 2018, 2/3 : 20 chansons' par Rabbit

Contrairement au hip-hop de la sélection précédente pas de track by track cette fois et pour cause, une majorité de ces titres font partie d’albums chroniqués dans nos pages au gré du semestre écoulé, quant aux quelques disques passés entre les mailles du filet faute de temps ou d’inspiration, ils finiront sûrement par l’être. Une fois de plus, entre (...)



Chroniques // 11 avril 2018
Eels

Au final, qu’est ce que déconstruire ? De quelle manière et à quelles fins entreprend-on pareille démarche ? Avec un tel titre d’album, nous sommes en droit de nous poser la question et, comme il nous y avait déjà habitués avec de vagues concepts semblant parfois n’être que des prétextes pour la partie promotionnelle de ses disques, E n’y répond pas (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 20 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends