Apse passe au format pop

Apse est ce qu’on pourrait appeler un groupe mutant : aussi instable dans son line-up que dans les influences musicales des différents enregistrements livrés depuis ses premiers EPs à l’aube des années 2000.

On avait laissé les américains sur un Spirit à la hauteur de son ambition, véritable opéra post-rock à dominance instrumentale fait de tension tribale et de mysticisme contemplatif, tout à la fois pesant et éthéré, illuminé par une foi pénétrante et hanté par les fantômes du krautrock. Un premier long qui avait mis la barre très haut, trop haut peut-être pour voir Robert Toher et sa bande oser jouer encore sur le même terrain.

Il semblerait donc que ce dernier ait décidé avec Michael Gundlach, l’autre guitariste du groupe, de tout remettre à plat après le départ du batteur et co-fondateur
Ezer Lichtenstein et de leurs deux autres camarades à l’oeuvre sur Spirit. Pour preuve, quatre extraits sur myspace du nouvel album Climb Up (voir le tracklisting) qui aura nécessité un an et demi d’écriture et d’enregistrement dans leur fief de Cape Cod pour peut-être rallier au tout nouveau quintette, avec un savant mélange de post-punk épique (The Whip), de dance-rock torturé (3.1), de pop cinématique (The Return) et de ballades trip-hop spleeniennes (All Mine), les inconditionnels du format pop. La voix de Toher apparaît en effet largement plus en avant qu’à l’accoutumée, habitant pour la première fois des chansons au sens strict plutôt qu’une progression dramatique.

Un glissement d’échelle dont les fans les plus hardcore du groupe auront déjà repéré les prémices sur Eras, vrai-faux 2ème album enregistré entre janvier et août 2007 et finalement paru en février dernier chez Equation Records uniquement dans une édition vinyle limitée à 425 exemplaires (mais toujours disponible via l’un ou l’autre des distributeurs listés ici). Toutefois, une atmosphère nettement plus lourde, et des nappes sonores luxuriantes ou abyssales avec une inspiration allant du psyché-noise à l’électro hardcore en passant par l’ambient, le stoner ou la musique industrielle le rapprochent davantage d’un Spirit en plus éclaté, dont The Gloom en vidéo ci-dessous ferait sans doute office de morceau le plus accessible :

Alors Eras, éloge funèbre à l’Apse qu’on admirait tant ? Il faudra attendre la sortie de Climb Up le 20 octobre prochain pour avoir la réponse, chez ATP Recordings.

News - 08.08.2009 par RabbitInYourHeadlights
 


ERAAS rachète l'honneur d'APSE

Possiblement aussi déçu que nous d’avoir cédé à la tentation du format pop en quête qui sait d’un succès populaire demeuré quoi qu’il en soit hors de portée du bien-nommé Climb Up en 2009, Robert Toher avait dissous Apse dans la foulée, s’empressant néanmoins d’y substituer avec quelques-uns de ses compères new-yorkais un nouveau projet du nom de ERAAS. (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 26 mai 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends