Les fonds de boîte à gants des Drive-By Truckers

En attendant un huitième album sur les rails et prévu pour début 2010, les Drive-By Truckers nous régaleront dès le 1er septembre d’une compilation d’inédits et de raretés à paraître comme à l’accoutumée sur le label texan New West Records.

The Fine Print (A Collection Of Oddities And Rarities 2003-2008) pioche comme son nom l’indique dans les chutes des quatre derniers albums de la formation d’Athens, avec pour résultat les 12 morceaux suivants finalement terminés avec l’aide du fidèle producteur et ancien bassiste de Sugar, David Barbe :

1. George Jones Talkin’ Cell Phone Blues
2. Rebels (Tom Petty And The Heartbreakers cover)
3. Uncle Frank (alternate version)
4. TVA
5. Goode’s Field Road (alternate version)
6. The Great Car Dealer War
7. Mama Bake A Pie (Daddy Kill A Chicken) (Tom T. Hall cover)
8. When The Well Runs Dry
9. Mrs. Claus’ Kimodo
10. Play It All Night Long (Warren Zevon cover)
11. Little Pony And The Great Big Horse
12. Like A Rolling Stone (Bob Dylan cover)

Soit sans doute la période la plus productive et inspirée parmi les 13 ans de carrière dans le blues-rock et l’alt-country du sextette emmené par Patterson Hood et Mike Cooley, l’occasion donc de découvrir quelques reprises prometteuses (dont le fameux Like A Rolling Stone de Dylan qui permettra d’apprécier à nouveau le chant de Shonna Tucker déjà en première ligne sur certains morceaux du gargantuesque Brighter Than Creation’s Dark en 2008) et de retrouver intacte la verve ironique du groupe, qu’elle se fasse électrique au rythme des montées de guitares en liberté ou plus insidieuse et ambigüe pour coller à ces ballades de misfits toujours plus déglinguées qu’il n’y paraît. Pour en témoigner, deux premiers extraits parfaits sur myspace dont l’un au moins, The Great Car Dealer War signé Patterson Hood, a tout pour s’imposer parmi les classiques de D-BT.

On en profitera au passage pour savourer quelques compos du génial Jason Isbell, guitariste démissionnaire en 2007 et auteur en février dernier chez Lightning Rod Records d’un deuxième opus aussi brillant qu’insaisissable mâtiné d’influences allant de la power-pop à la soul, quelque part entre mélodies accrocheuses à la Big Star et arrangements subtilement atmosphériques, folk lumineuse et rock torturé, et appuyé cette fois par un nouveau et solide backing band, The 400 Unit. Patterson Hood avait fait de même fin juin chez Ruth St. Records, entouré par Mike, Shonna et John Neff de D-BT mais aussi par son père David Hood (bassiste de studio pour Aretha Franklin, Willie Nelson, Paul Simon, Rod Stewart ou les Staple Singers notamment) et par Will Johnson et Scott Danbom du combo texan Centro-Matic : un deuxième album là aussi, intitulé Murdering Oscar (And Other Love Songs) et chassant celui-ci sur les terres du Springsteen des débuts, de Neil Young & Crazy Horse ou même plus discrètement de Todd Rungren dont le guitariste et chanteur des Truckers reprend pour l’occasion The Range War (il nous en décrit la genèse sur son site officiel ainsi que du reste de l’album à découvrir par ailleurs dans son intégralité sur Deezer).

A noter enfin pour ne rien laisser passer qu’un double CD/DVD live était sorti début juillet, capté à Austin, Texas et disponible là encore via New West Records.

News - 09.08.2009 par RabbitInYourHeadlights
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 22 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends