On a rongé 2022 : top albums - #20 à #1 (par Rabbit)

Ça y est, on arrive au bout de la route, mais avec 20(+) disques qui vous emmèneront plus loin encore, en tout cas je l’espère ! Il aurait fallu en citer bien d’autres évidemment, même si 120 ça peut déjà sembler énorme pour qui n’a pas le loisir ou la curiosité de creuser sous la surface de l’iceberg, ou préfère épuiser une poignée de sorties pop plutôt (...)



On a rongé 2022 : top albums - #40 à #21 (par Rabbit)

Allez, 20 de plus, on approche du sommet ! L’ascension se poursuit, tantôt ardue, tantôt étonnamment aisée. Ça groove tout de même pas mal dans cette sélection, ça chante un peu aussi, on prend des forces avant la dernière montée, pour laquelle il faudra probablement sortir les mousquetons. Un parcours, quoi qu’il en soit, qu’il faudrait avoir fait au (...)



Top albums 2022 - La sélection du Crapaud

En l’an de graisse 2022, j’ai dû découvrir environ un artiste par semaine et écouter presque autant d’albums qu’il y a de jours dans l’année. Certains m’ont marqué, peut-être à vie, d’autres sont immédiatement tombés dans l’oubli. À l’heure où les bilans pleuvent, c’est de saison, j’ai fait le point sur ce qui a compté pour moi parmi toutes ces écoutes, (...)



On a rongé 2022 : top albums - #60 à #41 (par Rabbit)

Drôle de tranche où une poignée de Français plutôt révérés dans des univers très différents, quoique rarement mentionnés par nos "influenceurs" nationaux au moment des bilans, côtoient un certain nombre de vrais laissés-pour-compte de ce cru 2022, qu’il s’agisse d’artistes un peu obscurs, d’albums trop radicaux pour ton algo, de sorties de l’été ou de toute (...)



On a rongé 2022 : top albums - #80 à #61 (par Rabbit)

Troisième partie de mon bilan des albums avec une dizaine de nationalités représentées et des univers toujours aussi multiples et mélangeurs, seulement réunis par leur sens de l’atmosphère, leur singularité et leur absence de concession aux tendances du moment - Big Thief compris car honnêtement, qui dans les cercles indie pop/folk/rock célébrés par la (...)



On a rongé 2022 : top albums - #100 à #81 (par Rabbit)

On continue avec une série sous le sceau de la diversité : dream-pop protéiforme, bass music du futur, noise rock plombé et prose ambient, jazz mélangeur, metal-indus incantatoire, field recordings équatoriaux et grand-messe de nécromancienne, hip-hop narcotique, piano manipulé, bruitisme cinématographique et techno de rave déglinguée... hasard absolu (...)



Articles // 30 décembre 2022
Bank Myna vs. Stellar Frequencies Sessions

On commence à bien connaître Stellar Frequencies et ses sessions live immersives qui, dans tous les cas, sont un enchantement. La preuve en images avec la captation des Parisiens de Bank Myna et de leur dark-doom-drone-post-rock-ésotérique-et-expérimental-pour-faire-vite qui y révèlent pour l’occasion toute leur (...)



On a rongé 2022 : top albums - #120 à #101 (par Rabbit)

Certains chroniqueurs n’attendent qu’une chose : mettre un terme à leur année musicale (généralement autour de la Toussaint) et lâcher leurs "50 albums préférés" parmi les 60 ou 70 écoutés dans l’année, avant la concurrence mais non sans s’assurer d’avoir à peu près les mêmes que tout le monde (c’est qu’il ne faudrait pas non plus passer pour des has been). Eh (...)



On a rongé 2022 : les meilleurs EPs - #20 à #1 (par Rabbit)

À IRM, on a de l’amour pour le court, et ce depuis les débuts du site ou pas loin. Un peu d’histoire : il y a 15 ans déjà, un best of de pas moins de 20 EPs s’invitait dans mon bilan perso de l’année 2007. Puis, 4 ans plus tard, Milito nous sort un premier classement annuel entièrement dédié à ce format. Enfin, été 2012, le début d’une longue tradition (...)



On a rongé 2022 : les meilleurs EPs - #40 à #21 (par Rabbit)

En 2022, comme à l’accoutumée et à l’exception des aficionados du hip-hop underground qui en connaissent désormais l’importance, les formats courts ont été les grands oubliés des écoutes musicales et des classements de fin d’année. Sur le papier pourtant, ils auraient tout pour dominer l’époque, quelque part entre l’inconséquent single dont les ventes ont (...)