The Books nous en font voir de toutes les couleurs

Si l’on nous demandait de classer dans une objectivité toute relative les albums les plus "importants" des années 2000, Lost And Safe de The Books arriverait peut-être bien en tête de liste. On doit en effet à Nick Zammuto (guitare) et Paul de Jong (violoncelle) d’avoir fait entrer avec ce troisième opus le concept de composition aléatoire dans l’univers de la "pop", enfin la pop... en l’occurrence il s’agirait plutôt d’une forme de folktronica surréaliste particulièrement érudite et libertaire, mettant en boucle des bruits d’objets et autres lectures philosophiques ou scientifiques samplées sur de vieilles cassettes avec un sens aiguisé de l’absurde, qui n’a pas manqué d’inspirer notamment les incantations de leurs compatriotes d’Animal Collective.

Quoiqu’il en soit, après deux albums tout aussi indispensables dominés par des collages expérimentaux virtuoses et même une variation plus anecdotique commandée par l’ancien ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres ( Music For A French Elevator ), les deux new-yorkais faisait pour la première fois la part belle au songwriting et au chant (celui de Nick), car qui dit aléatoire ne dit pas forcément chaotique, les glitches obtenus étant savamment recomposés par nos deux bidouilleurs émérites pour donner en quelque sorte l’équivalent d’un Tunng remixé par Squarepusher.

Trois ans après le DVD de vidéos Play All, c’est ainsi avec une certaine impatience que l’on attendait des nouvelles de The Way Out, en chantier depuis fin 2008 et prévu pour le 19 juillet prochain. Car si la superbe reprise par le duo du Cello Song de Nick Drake avec son héritier José González au chant pour la compilation Dark Was The Night l’an dernier nous avait déjà mis l’eau à la bouche, c’est véritablement avec le premier extrait de ce quatrième opus, Beautiful People, que l’on se prend à espérer une nouvelle évolution de la part de The Books, signés depuis peu sur l’exigeant label américain Temporary Residence Ltd :

MP3 - 4 Mo
The Books - Beautiful People

"Une harmonie chrétienne en trois parties mixée avec une sorte de beat euro-disco trash, un orchestre de cuivres et des paroles à propos de la racine douzième de 2, de la trigonométrie et des tangrams", voilà comment Zammuto décrit cet étonnant morceau, ode éthérée à l’abstraction mathématique, avouant par ailleurs avoir sur d’autres titres samplé des cassettes d’hypnothérapie, non pas pour endormir l’auditeur mais plutôt pour coller avec la thématique New Age annoncée pour l’album (ne fuyez pas, c’est de l’humour... enfin on l’espère).

Un disque que l’on pourra décorer en vinyle à l’aide de stickers colorés pour obtenir qui sait une partie de l’effet délicieusement kitsch donné par cette cover animée, à moins qu’il ne faille pour cela faire partie des 500 premiers à le précommander et à l’obtenir en version "arc-en-ciel" limitée.


The Books sur myspace : www.myspace.com/thebooksmusicpage

News - 21.06.2010 par RabbitInYourHeadlights
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 20 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends