Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/indierockmag/www/config/ecran_securite.php on line 358
Sarah Kirkland Snider (w/ Shara Worden & Signal) - Penelope - Indie Rock Mag

Sarah Kirkland Snider (w/ Shara Worden & Signal) - Penelope

1. The Stranger With The Face Of A Man I Loved
2. This Is What You’re Like
3. The Honeyed Fruit
4. The Lotus Eaters
5. Nausicaa
6. Circe And The Hanged Man
7. I Died Of Waiting
8. Home
9. Dead Friend
10. Calypso
11. And Then You Shall Be Lost Indeed
12. Open Hands
13. Baby Teeth, Bones, And Bullets
14. As He Looks Out To Sea

2010 - New Amsterdam Records

Sortie le : 26 octobre 2010

Une odyssée de l’intime transcendant les genres et les époques

Co-fondatrice du label New Amsterdam Records essentiellement consacré à l’exploration d’une nouvelle forme de classique contemporain ouvert à l’influence du jazz et des musiques actuelles (de la folk à l’électro), la compositrice new-yorkaise Sarah Kirkland Snider adapte pour ce premier album en écoute sur bandcamp une œuvre musicale commissionnée en 2008 pour une pièce de théâtre lyrique mettant en scène via un duo d’interprètes/chanteurs le retour après 20 ans d’absence d’un blessé de guerre amnésique auprès de sa femme, qui l’aidera à retrouver ses souvenirs et à se libérer de son trauma en lui faisant la lecture de l’Odyssée d’Homère.

Une œuvre ambitieuse recentrée ici sur le personnage féminin incarné par Shara Worden (My Brightest Diamond), dont le romantisme vocal aux émotions tout en retenue oppose une dimension profondément intime aux envolées épiques de l’ensemble Signal, lequel appuie ses orchestrations dramatiques aux arrangements troublants, capables de brasser dans un même mouvement espoir, courage, inquiétude et confusion des sentiments, sur une assise presque post-rock et teintée d’électronique impressionniste pour un résultat d’une grande richesse émotionnelle et musicale, au songwriting surprenant de limpidité compte tenu de la densité instrumentale de l’édifice.

A titre de comparaison, on citera rien de moins que le meilleur album de 2009, le fabuleux Heavy Ghost de DM Stith pour cette luxuriance des compositions et des arrangements et ce tourbillon intérieur de sentiments ambivalents trouvant écho dans une geste chamber-folk paradoxalement homérique. L’Américain, ami proche de Shara Worden, qui s’est justement vu impliqué dans le projet, signant le très bel artwork de ce disque hors-norme sur la solitude, l’identité et la mémoire augurant du meilleur pour une certaine frange particulièrement décomplexée et tout sauf classique de la musique orchestrale contemporaine.


( RabbitInYourHeadlights )



CD - 09.12.2010 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Sarah Kirkland Snider sur IRM - Site Officiel - Myspace - Bandcamp
Shara Worden sur IRM