Thrill Jockey se met au black metal

On avait beau connaître le goût de Thrill Jockey pour l’éclectisme, on ne s’attendait pas forcément à les voir signer un groupe de black metal. C’est pourtant ce que le label de Chicago vient de faire en ajoutant à son catalogue les brooklynois de Liturgy. Une surprise toute relative cependant car à l’écoute de Renihilation, leur premier album sorti en 2009 chez 20 Buck Spin, on constate vite que Hunter Hunt Hendrix, Greg Fox, Tyler Dusenbury et Bernard Gann font partie comme leurs compatriotes de Krallice de cette nouvelle vague du black metal américain qui s’affranchit des carcans du genre pour en proposer une version plus personnelle et plus expérimentale, n’hésitant pas à lorgner du côté d’un rock noisy ou math, sans toutefois abandonner ni l’essence, ni les riffs frénétiques, ni l’énergie dévastatrice des pionniers scandinaves.

Si les ayatollahs auront vite fait de crier à l’hérésie devant ce qu’ils qualifieront de hipster metal et de railler les prétentions d’un groupe dont le leader se permet même de publier un pamphlet consacré au black metal transcendantal (disponible chez Handmade Birds, label créé par R. Loren de Pyramids), les esprits plus ouverts et que seule la musique intéresse attendront de pied ferme Aesthethica, le nouvel album du quatuor programmé pour le 10 mai et dont on peut écouter un premier extrait ci-dessous, en version éditée.

Liturgy - High Gold (edit) by thrilljockey


Notons aussi que le 16 avril prochain, à l’occasion du Record Store Day, le groupe sortira un split avec l’artiste électro Oval, autre poulain de l’écurie Thrill Jockey.

News - 10.04.2011 par FredM
 


Streaming du jour // 15 octobre 2016
Le streaming du jour #1414 : Oval - 'Popp'

A l’image de cette photo sur la pochette dont on ne saurait affirmer avec certitude ce qu’elle représente (une hache ensanglantée dans un sac en plastique ?) sans pour autant qu’elle ne nous frappe vraiment par son étrangeté, le nouvel album d’Oval est de ces OVNIs familiers, inhabituellement familier même de la part de l’Allemand qui de ses séminales (...)



Chroniques // 28 février 2013
Oval + VA

Après deux albums essentiels qui l’auront vu remodeler son approche de l’électronique à la façon d’un harpiste schizophrène, malmenant avec une évidence élégamment déglinguée ses cordes synthétiques de concertiste du sofware sur fond de blips cosmiques ou de batterie free jazz, Markus Popp continue d’explorer les possibilités les plus organiques et (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


dimanche 24 mars 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends