Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/indierockmag/www/config/ecran_securite.php on line 358
Le streaming du jour #214 : Evangelista - ’In Animal Tongue’ & Barn Owl - ’Lost In The Glare’ | Indie Rock Mag

Le streaming du jour #214 : Evangelista - ’In Animal Tongue’ & Barn Owl - ’Lost In The Glare’

Faute d’avoir eu le loisir de nous étendre comme il se doit sur ces deux beaux oubliés des bilans de la rentrée, l’occasion d’une scène partagée ce soir au Café de la Danse par la formation dark-noise ésotérique de Carla Bozulich et le projet psyché-drone en cinémascope d’Evan Caminiti (Higuma) et Jon Porras (Elm) semblait toute trouvée pour une petite séance de rattrapage.

De prime abord bien éloignés, In Animal Tongue privilégiant l’épure des prédications habitées et Lost In The Glare la densité des évocations instrumentales, les deux albums se rejoignent néanmoins dans leur approche mystique et minérale du psychédélisme, ainsi que dans leur rapport au post-rock, considéré non pas comme un modèle esthétique à suivre mais bien comme un non-genre ouvert à tous les possibles du moment que cela vient servir une certaine idée d’exploration narrative.

In Animal Tongue - EVANGELISTA by Constellation Records


Outre la bassiste Tara Barnes et le claviériste Dominic Cramp qui forment le noyau du groupe, la prêtresse Bozulich est accompagnée sur ce troisième opus d’Evangelista par le guitariste Sam Mickens (The Dead Science), entre deux interventions des multi-instrumentistes Shazad Ismaily et John Eichenseer (aka Jhno) ainsi qu’une une apparition du Silver Mt. Zion quasiment au complet sur le lancinant Tunnel To The Stars, Jessica Moss et Sophie Trudeau se partageant les cordes avec Thierry Amar à la contrebasse et même Efrim Menuck en visite derrière la console.

Une configuration étendue qui n’a pourtant rien perdu de sa parcimonie coutumière, au service d’une atmosphère toujours aussi tourmentée à l’image des compos parfois bluesy de Lost In The Glare qui bénéficie quant à lui de la production de Phil Manley, apportant à cet univers moins fiévreux mais tout aussi mystérieux et opiacé que celui d’Evangelista sa maîtrise d’un minimalisme contrasté si souvent mise en œuvre chez Trans Am ou Jonas Reinhardt. Quant à l’arrivée du batteur Jacob Felix Heule dans l’aventure, elle permet d’offrir à des titres tels que Turiya, Midnight Tide ou Devotion II une assise rythmique lourde et rampante aux confins du doom et du stoner :


Barn Owl - Lost In The Glare en écoute sur Spotify.


Streaming du jour - 17.11.2011 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Evangelista sur IRM
Barn Owl sur IRM - Myspace