Appolo Heights feat. Robin Guthrie + Mike Ladd + Ask The Dust + Cyann & Ben - Le Tryptique (Paris)

le 19/09/2006

Appolo Heights feat. Robin Guthrie + Mike Ladd + Ask The Dust + Cyann & Ben - Le Tryptique (Paris)

Une occasion de voir Cyann & Ben ne se refuse pas. Surtout que la soirée au Tryptique pour sa première édition Rock’n Zoo est garante d’autres découvertes alléchantes.

Commençons par le début, il s’agit justement de Cyann & Ben qui montent les premiers sur scène, pour présenter leur troisième album Sweet beliefs , fraîchement sorti. La pop atmosphérique du quatuor se veut un mélange d’ambiances calmes et mélancoliques et de dépressions orageuses, tendance post-rock. Et cela fonctionne à merveille sur scène. Cyann au clavier réussit à retenir l’attention et le temps à elle seul par son chant sur le vaporeux titre qui a donné son nom à l’album. Le chanteur et guitariste Ben n’est pas en reste avec un morceau comme Let it play à la mélodie imparable et au superbe final, ou encore l’évanescent Sunny morning qui nous plonge dans de doux rêves. D’ailleurs, la luminosité semble diminuer au fur et à mesure que les titres nous emportent au gré des bidouillages et diverses expérimentations sonores, sur fond de nappes enivrantes. Au mileu de cela, les envolées de guitares et la batterie n’hésitent pas à s’y frayer un chemin, faisant plaisir à entendre et permettant aux morceaux de prendre une autre dimension plus imprévisible. Même si le groupe peut paraître intimidé à certains moments (ça fait aussi leur charme), il n’y a pas de doute, ce concert et ce dernier album confirment les espoirs placés en eux. Il ne reste plus qu’au public de suivre …

C’est ensuite au tour de Ask the Dust autre représentant français de la soirée d’investir la scène. Un coup d’œil dans la salle, une partie du public semble déjà connaître et apprécier ce groupe prometteur. Le groupe arrive en tenue décontractée. Cette fois, il s’agit d’un rock plus tendu, et nerveux aux sonorités indus et cold wave. L’ensemble guitares et clavier réussit à créer une ambiance sombre et lancinante, les riffs sont tranchants, le tout est vraiment cohérent et maîtrisé. Bref, leur prestation est efficace et ne manque pas d’énergie et de dynamisme avec notamment le bassiste plus que déchaîné. Elle se termine sur une reprise de David Bowie, influence avouée du groupe. Le groupe a donc bien tenu ses promesses…

Minuit passé, New York est à l’honneur avec Apollo Heights. Jouant sur le même terrain que leur amis de TV on the Radio, ils méritent de sortir de l’ombre et de jouer dans la même division. En tout cas, leur concert a même dépassé d’un cran celui de leurs collègues de la grande pomme, auquel j’ai assisté, peut-être à cause de la proximité du groupe avec le public et de leur enthousiasme communicatif. Mélange de multiples influences, leur musique s’appuie sur une rythmique à base de beats, samples, sur laquelle, se construisent des murs de guitares impressionnants et irrésistibles soutenues par une basse implacable. Ce soir-là, Robin Guthrie, membre des Cocteau Twins et aussi co-fondateur du label Bella Union, est même venu prêter main forte en tant que troisième guitariste. Le chanteur possède une voix soul-reggae qui me fait rapidement penser à Massive Attack, groupe avec lequel on peut également retrouver de nombreuses ressemblances musicales. Le public moins nombreux à cette heure tardive a eu raison de rester ayant la chance d’assister à une prestation des plus géniales et enthousiasmantes, de la part de cette bande qui s’amuse sur scène avec en plus la présence du touche à tout Mike Ladd aux manettes, qui se lancera dans des slams avec le chanteur sur la fin, le tout dans la bonne humeur.

C’est fini, la soirée a été très bonne et riche en sensations, mais la nuit sera courte ...
Rendez vous pour une prochaine édition …


( darko )

 


On recommande également :


Robin Guthrie, un pied sur le continent

Allez, des nouvelles de Robin Guthrie, le mythique guitariste/producteur des Cocteau Twins et co-fondateur de l’excellent label Bella Union (entre autres). Côté vie privée, il n’est pas utile mais agréable de savoir qu’il habite depuis quelques temps en France avec sa femme et ses 2 filles Violette et Lucy Belle. Côté musique, il vient de signer (...)




Luby Sparks | Somewhere - Robin Guthrie Remix (Official Lyric Video)

Robin Guthrie - Continental (2006) (Full Album) [HQ]

Robin Guthrie - Monument

ARTIST SPOTLIGHT - Guitar Hero Series Part 11 Robin Guthrie

Robin Guthrie (cocteau twins) live in Catania - 09/02/2008

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 23 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends