Bons baisers de l’au-delà pour Cliff Dweller

Encore sous le choc du magnétique Emerald City qui m’aura en gros fait le même effet que l’album Heavy Ghost de DM Stith il y a trois ans, j’avais bien failli en laisser passer un inédit de poids lâché par les Californiens dans la foulée de la bande-son When We Get To Heaven le mois dernier.

Il faut dire qu’on est en droit de se demander ce que viennent faire Ari Balouzian (photo) et sa bande au milieu du bling-bling de chillwaveux gothique, ou d’indie-popeux nostalgique des college radios 90’s, qui constitue le plus gros de The Chiller Part 2 : House On Haunted Chill, compilation d’Halloween du label ricain Chill Mega Chill passée sous nos radars et pour cause, ça n’était pas vraiment de ce côté-là qu’il fallait laisser trainer vos tympans le jour H pour attraper le train fantôme du grand frisson - on en sauvera tout de même quelques beaux moments d’étrangeté signés Miró Belle, Eddie Golden III, Bermuda Bonnie ou encore l’excellent Nomadic Firs.

Qu’importe, puisque Cliff Dweller a eu la bonne idée d’en extraire son merveilleux Good News et de l’affubler de la plus belle vidéo de l’année, histoire de deuil aussi douloureuse que dérangeante dont les images fantasmatiques et sanguinolentes juste ce qu’il faut viennent tantôt épouser ou contrebalancer les rêveries hypnagogiques sur fond de basses rondes et de beats profonds d’un titre au lyrisme savamment dosé, idéalement située à la croisée de la chilwave jazzy de l’envoûtant Hallucinations et des évocations cinématiques du chef-d’œuvre sus-nommé, les samples de voix inquiets en filigrane ne manquant pas de nous rappeler à la dimension hantée ("hantologique" diront les hipsters bien peignés) de l’univers de ce groupe hors cadre :


Blog - 24.11.2012 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Cliff Dweller sur IRM - Site Officiel - Bandcamp

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 26 août 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends