Chris Weeks défie les éléments et prépare son prochain LP

Jamais deux sans trois ! Le 25 avril, Chris Weeks (Kingbastard, Myheadisaballoon) mettra un point final à sa remarquable trilogie d’EPs autoproduits aux artworks épurés, entamée en février avec Formeg : et poursuivie le mois suivant avec The Ebb & Flow.

Après la mort pour le premier et les marées pour le second, Gwynt, Glaw, Myfyrio ("vent, pluie et réflexion") tire son influence de la météo instable et peu clémente des collines du Pays de Galles où a eu lieu son enregistrement. Cette fois, un unique morceau de 20 minutes exactement reflétera l’humeur introspective du musicien durant cette période avec ses reflux de drones mélancoliques et ses chapes de bruit statique riches aux textures mouvantes et contrastées.

Plus qu’à guetter le site officiel de l’Anglais pour pouvoir écouter la pièce en question et se la procurer en Mini CD ou digital le jour venu. Quant au successeur déjà terminé et décrit comme "plutôt épique" du merveilleux A Haunting Sun que votre serviteur considère plus que jamais comme le meilleur album d’ambient de 2012, il s’intitulera Contemplation Moon et verra le jour très prochainement chez Nibbana, sous-label expérimental de l’écurie Tigerbeat6 lancé l’an dernier par le Californien Kid606 et dont l’album sus-nommé était la première référence.

En attendant, on se quitte sur une démo indie folk toute neuve de son projet Myheadisaballoon :

News - 21.04.2013 par RabbitInYourHeadlights
 


IRM Podcasts - #7/2021, l'ombre en lumière (par Rabbit)

Mieux vaut tard que jamais, c’est le grand retour du podcast sur IRM 8 ans après ! Toujours avec les moyens du bord mais un peu plus propret quand même, et surtout promis, cette fois on va essayer de s’y tenir avec un point régulier, en musique, sur nos coups de coeur du moment. Tracklist : 1. Water Music - Youth (Bones) 2. Cloudwarmer - Bet On (...)



Chroniques // 18 août 2014
C\/\/\/\

Esthétisation des initiales du nom Chris Weeks Music dont la phonétique "koom" signifie "vallée" en Gallois, C\/\/\/ vient compliquer encore un peu la tâche du chroniqueur perdu avec bonheur par les multiples entrelacs stylistiques du musicien anglais. La preuve par 12 avec ce Flashback Blues en écoute intégrale, marqué par le pouvoir (...)