Sam Amidon, banjo hero de l’amer

Un peu dommage de voir Sam Amidon quitter les rangs du label islandais Bedroom Community pour s’adjuger la promo efficace d’un poids lourd comme Nonesuch mais après tout, si ça peut aider à sauver la folk moribonde des années 2010 on ne va pas cracher dans la soupe.

Car cela fait déjà 6 ans et trois albums que l’Américain, ex Samamidon pour les intimes de son parfait All Is Well de 2008, diffère à lui tout seul ou presque la débâcle de nos bonnes vieilles guitares en bois et à en juger par le premier single extrait de Bright Sunny South à paraître le 14 mai, sa folk fervente, mélancolique et solennelle n’a fini de briller au firmament des Nick Drake, Will Oldham et Mark Kozelek malgré un tempo plus enlevé ici qu’à l’accoutumée :


Enregistré à Londres par l’ingé son Jerry Boys (Billy Bragg, Vashti Bunyan, Ry Cooder) croisé au mixage sur plusieurs rééditions de Nick Drake justement, et coproduit par le fidèle Thomas Bartlett (aka Doveman) leader avec Sam Amidon de feu Popcorn Behavior, le successeur de l’intense et orchestré I See The Sign devrait renouer avec l’inspiration plus sombre et dépouillée des débuts mais n’en fera pas moins une petite place aux multi-instrumentistes Shahzad Ismaily (Ceramic Dog, Secret Chiefs 3) et Chris Vatalaro (Antibalas, Elysian Fields) ainsi qu’au trompettiste jazz Kenny Wheeler sur un titre, en renfort des banjo, guitare, piano et autre violon assurés par l’Américain lui-même.

Outre My Old Friend ci-dessus qui n’est autre que la relecture d’une ballade country FM et sirupeuse du chanteur Tim McGraw, ce dernier y réinterprètera comme à son habitude quelques chansons traditionnelles et tubes contemporains à sa manière bien souvent surprenante, citons notamment Shake It Off de Mariah Carey ou Weeping Mary enregistré par ses propres parents Peter et Mary Alice Amidon dans leur Vermont natal avec l’ensemble Word Of Mouth Chorus en 1977. C’était à l’occasion de l’anthologie Rivers Of Delight : American Folk Hymns From The Sacred Harp Tradition et c’était sorti chez Nonesuch, comme quoi on a peut-être été un peu vite en besogne en ouvrant cette news sur un bête procès d’intention.


Sam Amidon sera en concert le 27 mai à La Loge (Paris).

News - 03.05.2013 par RabbitInYourHeadlights
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 27 janvier 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends