Le streaming du jour #788 : Quasimoto - ’Yessir Whatever’

La nouvelle avait fait grand bruit voilà quelques mois, Quasimoto, l’alter-ego jaune de Madlib était de retour ! Nous avions d’abord cru à un nouvel album, mais malheureusement ce sera une compilation de douze pistes inédites enregistrées durant ces douze dernières années. Mais la déception aura finalement été de courte durée car quel pied ce Yassir Whatever  ! Quel pied de réécouter la bestiole sous L.A.-ium ! Quel pied de se gaver de free-hop, de marijuana beats, de voix pitchées ! La recette reste inchangée, mais quelle bonne recette ! Yassir Whatever s’écoute déjà via un streaming Pitchfork, régalez vous !

D’abord en 2000 avec The Unseen, puis 2005 avec The Further Adventures Of Lord Quas, c’est en seulement deux albums studio que Madlib a su nous séduire et nous scotcher en créant le personnage de Quasimoto, bonhomme à la voix héliumisée, affublé d’un groin de cochon, la clope au bec et une brique à la main, qui jure comme un charretier salace et attaque tout ce qui bouge. Ainsi et connaissant le génie créatif et la facilité déconcertante du beatmaker à s’être créé une discographie gargantuesque (pensez aux treize Medicine Show  !), on pouvait penser qu’il y eut forcément du déchet durant la fabrication des deux chefs-d’œuvre précédemment cités, des morceaux laissés de côté car moins bons ou tout simplement en dehors de la ligne directrice des LPs. Or c’est justement ces titres là qui sont Yessir Whatever, écouter Yessir Whatever c’est un peu comme regarder les pièces mises au rebut du storyboard.

J’entends déjà les esprits taquins dire que la qualité doit être moindre ou parler d’une absence de cohésion sur l’ensemble de l’album... Que nenni ! La plupart, sinon la totalité de ces pistes sont fantastiques ! Même si, techniquement, Yessir Whatever reste une compilation, l’ensemble prévaut d’une remarquable cohésion d’écoute. Le caractère même de Quasimoto et le son typiquement Madlib sont assez forts pour lier ensemble les trente minutes du LP indépendamment de la décennie qui se dresse entre elles. Bien sûr, il faut connaître cet univers, mais si c’est le cas, c’est gagné et c’est presque avec nostalgie qu’on y replongera avec Yessir Whatever. A partir de là, le pied intégral sur l’échantillonnage d’un Astronaut ou d’un The Front, sur les beats d’un Catchin’ The Vibe ou d’un Youngblood et surtout difficile voire impossible de ne pas bouger la tête sur des petites tueries comme Am I Confused ou Sparkdala ! Le pied, je vous dis !




Streaming du jour - 16.06.2013 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Madlib sur IRM
Quasimoto sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 19 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends