La mixtape de la semaine #43 : Jonwayne - ’Cassette 3 : The Marion Morrison Mixtape’

Pour un rédacteur IRM moyen, l’été est un mélange corsé de coups de soleil, de rosé et de procrastination. Le rédacteur IRM moyen n’est pas un sur-homme loin s’en faut, il a droit lui aussi à des vacances bien méritées. Mais voilà, la rentrée arrive à grand pas et il était temps que tout rentre dans l’ordre. On range la biafine, on rebouche le rosé (quoi que !) et on fait le bilan de toutes les petites tueries hip-hop sorties cette été et dont nous n’avons pas parlé, procrastination oblige... Commençons par Jonwayne
et sa bien bien belle Cassette 3 : The Marion Morrison Mixtape  !

L’affaire étant sortie fin juillet, vous comprenez bien que techniquement nous étions dans l’impossibilité d’en parler, les barbecues étant une occupation beaucoup plus agréable que l’écriture d’un article. Mea culpa, mea maxima culpa parce que la mixtape du brave Jonwayne vaut bien un ou deux barbecues ! Peut-être même trois quand on sait que le DJ/emcee californien est un pote de Flying Lotus, qu’il compte aussi comme ami Jeremiah Jae (nouvellement signé chez Warp et dont la Bad Jokes Mixtape estivale fera l’objet d’un futur streaming) et que tout ce beau monde est présent sur Cassette 3 : The Marion Morrison Mixtape avec Zeroh et Oliver the 2nd en prime !

Vous me direz, mais pourquoi Cassette et pourquoi 3  ? Hé bien, parce que Jonwayne a choisi le format K7 pour sortir les deux précédentes mixtapes et que celle-ci ne déroge pas à la règle. La première avait la forme d’un paquet de clopes, ce qui lui avait d’ailleurs valu pas mal de problèmes judiciaires. La seconde, plus consensuellement, plagiait Coca-Cola et nous donnait accessoirement une bonne claque dans la face ! Jeremiah Jae, Zeroh et Quelle Chris était là et bien que difficile à se procurer, la mixtape vaut grandement le détour comme par exemple avec ce Passing Fancies à la classe folle !



Avec Cassette 3 : The Marion Morrison Mixtape , Jonwayne garde donc le format K7, choisit de copier la forme d’un iPod (pourquoi pas) et nouveauté, le résultat peut maintenant s’écouter et se télécharger librement sur le site de Stones Throw Records ! Cool, non ?

Niveau qualité de l’objet, on ne fait pas mieux, le Californien taquine la perfection et signe le chainon manquant entre Duality de Captain Murphy aka Flying Lotus et Madvillainy de MF Doom et Madlib, hé ouais, rien que ça ! Tout y est, le coté malsain aventureux 2.0 comme sur Mean Muggin, Dog It (quelle tuerie ce titre !) ou Numbers on the Hoard qui est en fait une reprise bien heureuse de Pusha T. Le titre était excellent à la base (production signée Kanye West et DJ Don Cannon), mais Jonwayne y rajoute son flow, sa touche et d’un morceau mainstream, il crée l’underground. Le californien balance aussi du côté du bon boom-bap à l’ancienne comme avec Blaq Cowboy ou Notes to Myself. Jonwayne se risque même à reprendre le cultissime Rhinestone Cowboy de Madvillain, la chose s’écoute sur Marion Morrison qui clôture l’album ! Vous l’avez compris, Cassette 3 : The Marion Morrison Mixtape est un réelle pépite et le rédacteur IRM moyen regrette presque de ne pas vous en avoir parlé plus tôt. Tout ça à cause d’un barbecue...





Streaming du jour - 21.08.2013 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Jonwayne sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 12 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends