Le streaming du jour #1172 : Albert Salt - ’June EP’

Un artiste composant des atmosphères à base d’électronique pure souche revendiquant des influences aussi prestigieuses - mais à la fois très éloignées de son propre univers - que celles de Radiohead, Trent Reznor & Atticus Ross, Sufjan Stevens ou les Beatles méritait bien que l’on s’attarde sur ses travaux. Par bonheur, la qualité est au rendez-vous.

Cependant, pour se figurer le contenu des créations d’Albert Salt, il convient d’oublier d’entrée toutes ces sources d’influences. Le Melbournais n’a aucunement cherché à déterminer le barycentre de celles-ci, pas plus qu’il ne les singe ou ne les fusionne.

Si les compositions de l’Australien, particulièrement Hear Me Out, l’imparable Riddles Come Undown ou encore June, c’est-à-dire les trois derniers morceaux de l’EP, évoquent un artiste, ce serait plutôt Chilly Gonzales et ce, pour son électro feutrée qui incite autant à la danse qu’elle ne condamne, paradoxalement, à une forme de retenue dès lors que l’on s’approche de la piste pour marquer le rythme au gré de ces sonorités.

June est un EP sur lequel Albert Salt explore différentes contrées. Ces morceaux dansants côtoient les sonorités électroniques à tendance glitchy-break d’un Intro ouvrant le bal de manière menaçante et saccadée, tandis que Maybe, I, appuyé par un chant nonchalant mais rapidement addictif, s’avère presque ethnique dans son instrumentation. Il y en aura donc pour tous les goûts sur cet EP qui s’appréciera aussi bien dans l’ivresse de l’instant que dans la répétition des écoutes.


Streaming du jour - 17.09.2014 par Elnorton
... et plus si affinités ...
Albert Salt sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 29 septembre 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends