Le streaming du jour #1146 : Armand Hammer - ’Furtive Movements EP’

Petit à petit le duo Armand Hammer commence à se sortir d’un immense underground hip-hop new-yorkais fait d’anonymat et de succès d’estime. L’anonymat car Billy Woods et Elucid restent deux des secrets les mieux gardés de NYC, pratiquant le rap comme une religion, célébrant saint Chuck D et l’archange Afrika Bambaataa. Succès d’estime, car l’année dernière a été faste pour Armand Hammer, d’abord Race Music, un album monumental que nous avions encensé et placé tout en haut en 2013, puis en solo pour Billy Woods avec Dour Candy. Après autant de splendeur, on craignait un coup de mou en 2014, et bien non, les Armand Hammer reviennent avec Furtive Movements, un EP de neuf titres impeccablement noir et même si la chose reste encore assez confidentielle, le génie du duo commence à se répandre.

Race Music avait été une référence, un concentré de hip-hop, un album massif et dense comme on en voit peu ces dernières années. Furtive Movements EP reprend la même recette, en gros on n’est pas là pour rigoler, un équilibre précaire au bord du chaos, un truc intelligent, les mauvaises langues diront austère, oui mais voilà avec la classe de Billy Woods, on peut tout se permettre. Écoutez Duppy Reprise et vous comprendrez ce qu’est l’art de la rime ! Écoutez B.E.T., un autre sommet d’agilité verbale et aussi un titre lugubre presque Company Flow. Niveau production, la couleur sombre présente sur chaque titre de l’EP est signée Elucid, une présence capable de rendre la saleté jubilatoire. Messiah Musik prête la main à Elucid sur cinq titres et apporte un peu de légèreté (façon de parler) à coup de samples toujours admirablement bien sentis, Dust Jackets et surtout le sublime Touch & Agree. La vieille connaissance Blockhead livre même une prod’ sur Furtive Movements EP, un F.U.B.U. reconnaissable entre mille.




La posture droite d’Armand Hammer fait du bien dans un rap game en mal de figures stables montrant la route à suivre vers l’authenticité. Tellement que le duo en devient indispensable comme toute leur discographie solo, il faut absolument écouter History Will Absolve Me de Billy Woods ou découvrir Super Chron Flight Brothers. Dernière chose, si le schéma de l’année dernière se reproduit, c’est à dire la sortie d’un EP prémonitoire durant l’été, un LP ne devrait pas tarder et gageons que ce serait encore une sacré bonne nouvelle !



Streaming du jour - 08.08.2014 par Spoutnik
... et plus si affinités ...
Armand Hammer sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 19 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends