Le streaming du jour #1330 : The Apartments - ’No Song, No Spell, No Madrigal’

Sauvé des eaux du Léthé 90s, notamment par une poignée d’enragés français écoutant en boucle The Evening Visits... and Stays for Years à la lueur des bougies depuis 1985, Peter Milton Walsh est revenu cette année avec ce qui s’avère être le come-back le plus convaincant de ces derniers temps, pourtant riches en retours et reformations.

Qu’est-ce qu’un come-back réussi ? Le temps que vous vous plongiez dans le premier titre, superbe, de ce No Song, No Spell, No Madrigal (mon œil ! Il y a les trois), vous aurez oublié la question. Rien n’a changé. Toujours cette mélancolie ("Remember", "used to", Twenty-One) impressionniste, avec cette pointe d’aquoibonisme qui fait toute la beauté de ce disque de loser magnifique même pas concerné par la lose. De toute façon, tout le monde s’en fout, alors ? Que faire ? Que reste-t-il ?

Des chansons, toujours. Huit, toutes belles, certaines constituant même des sommets de l’œuvre de Walsh (Twenty-One), dans le même registre chanson raffinée et glad-to-be-sad qu’avant. "Stuck in the same quicksand". La même chose, en mieux.

"Remember this ? Remember this ?" : oh oui, Peter. Et plus encore : plus besoin de se souvenir. Tout est là, maintenant ; et notamment cette voix chaude d’ami lointain qu’on aimerait bien réconforter, mais on ne saurait pas comment, et puis pourquoi. Toute cette peine. Toute cette joie.


Streaming du jour - 16.09.2015 par Norman Bates
... et plus si affinités ...
The Apartments sur IRM

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mercredi 18 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends