Le streaming du jour #1526 : James Murray - ’Killing Ghosts’

L’éloge de la pureté. Si ce n’est peut-être pas ce que James Murray avait en tête lorsqu’il a composé Killing Ghosts, il n’en reste pas moins que le sentiment d’une grâce épurée se maintient durant l’écoute de chacun des sept morceaux constituant cet ensemble.

Non content d’avoir délivré l’an passé le très beau Eyes to the Height ainsi que l’EP Ghostwalk, le Britannique partage déjà une nouvelle salve de nappes lancinantes sur lesquelles s’intègrent aussi bien des souffles, de discrets field recordings et quelques notes de piano (Grace) ponctuellement utilisées pour renforcer ce sentiment d’être bloqué dans un territoire glacial et isolé dont l’issue semble incertaine.

Une impression de calme après la tempête se dégage de l’écoute de Killing Ghosts. Malgré le minimalisme ambiant, il se passe toujours quelque chose durant ces quarante quatre minutes où l’onirisme granuleux (Soldier, Returned) côtoie les structures dronesques hantées (Allways).

Glacial et spleenesque, à la fois fataliste et rempli d’espoir, Killing Ghosts porte donc bien son nom. De manière permanente, il se dégage l’impression qu’un événement grave vient de se produire et que tout est à reconstruire. Les fantômes hantent ces sonorités et il est difficile de rejeter l’idée que l’évolution et l’actualité de ce monde en pleine mutation aient pu conditionner en partie l’élaboration et l’orientation narrative de ce disque.

Bien qu’enregistré dans son ’Slowcraft Studio’, cette parution n’est pas défendue par Slowcraft, le label de l’artiste, ni même par Ultimae Records à qui il avait fait confiance pour ses deux dernières livraisons. C’est au label japonais Home Normal que revient cet honneur et, en y ajoutant la sortie le mois dernier du Skin Tones de Ken Ikeda et David Toop, il devient décidément indispensable de se tourner vers la firme nippone en ce début d’année 2017.


Streaming du jour - 08.04.2017 par Elnorton
... et plus si affinités ...
James Murray sur IRM - Bandcamp - Site Officiel

indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 16 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends