J.C. Satàn - Centaur Desire

1. Won’t Come Back
2. Centaur Desire
3. Erika
4. No Brain No Shame
5. Communication
6. Complex Situation
7. Drink, Dope and Debauchery
8. The End
9. The Road
10. Lies
11. Libera

2018 - Born Bad

Sortie le : 2 mars 2018

J.C. Satàn - Centaur Desire

Prolifique est le maître-mot de J.C.Satàn qui ne cesse depuis huit ans de nous abreuver d’albums rock and roll tapageurs. Dans sa course effrénée aux bruits sataniques et célestes, le quintet bordelais sort cette année son cinquième album studio Centaur Desire .

Le groupe produit une fois encore des compositions noise pop du plus bel effet. Les vociférations de leurs amplis, en ligne directe avec Lucifer, déferlent dans une apocalypse maitrisée (Centaur Desire). Ce brouillage de décibels marque décidément la signature de J.C.Satàn passé dieu (ou diable) dans l’art de l’antagonisme. Le véritable charme de Centaur Desire résonne en effet sur la poésie italienne de ses mélodies rétros et lancinantes. J.C. Satàn s’avère ainsi capable d’émouvoir par ses ballades romantiques à faire rougir Satan (Erika). L’album ressuscite alors les sonorités psychédéliques des sixties avec grâce (The Road).

La formation se serait-elle assagie à l’aube de sa décennie d’existence ? Chiron, centaure sympathique de la mythologie grecque visible sur la pochette de l’album, aurait t-il eu raison de la hargne frugale du groupe ? Une hypothèse peu probable tant Centaur Desire s’avère taillé pour le live. J.C.Satàn reste un gourou diabolique de la scène. Ses messes ne cessent pas d’haranguer à juste titre les fidèles de l’Hexagone.


( Baron Nichts )






CD - 10.04.2018 par Baron Nichts
... et plus si affinités ...
J.C. Satàn sur IRM
Voir la vidéo J.C. Satàn - ErikaJ.C. Satàn - Erika
Voir la vidéo J.C. Satàn - Centaur DesireJ.C. Satàn - Centaur Desire