Last Days - Fragments

1. Middletown
2. Reverberation
3. Redshift
4. Ropes
5. Langdale (day)
6. Celestial
7. Postscript
8. Travelling Light
9. Sequel
10. Langdale (night)
11. Terminus
12. Midpoint
13. Open Water
14. Cove

2019 - Autoproduction

Sortie le : 22 février 2019

Last Days

En 2017, Last Days dévoilait chez n5MD le libertaire Seafaring qui ne nous avait pas laissés insensibles. Deux ans plus tard, alors que le label d’Oakland s’était chargé de publier ses cinq disques, c’est sous la forme d’une autoproduction qu’il relaie Fragments. Le début d’un désamour avec n5MD ?

Pas du tout, Fragments n’étant rien de plus qu’un recueil de compositions jamais dévoilées jusqu’à présent. S’agit-il pour autant d’une oeuvre mineure ? Graham Richardson ne négligeant jamais l’aspect narratif inhérent à la progression de ses disques, il va de soi que la cohérence de l’ensemble n’apparaît pas aussi clairement qu’à l’accoutumée.

En contrepartie, c’est un certain dynamisme qui émane de ces compositions, "prévues pour figurer sur des albums mais qui ne l’ont pas été pour diverses raisons", que l’artiste a choisi de compiler "plutôt que de les consigner sur un disque dur". Ceux qui ont apprécié Seafaring apprécieront assurément Fragments, tant le dénuement ambiant s’accorde brillamment avec des instrumentations minimalistes éthérées.

Tout semble simple et apaisé dans cet univers. A la manière de Mark Pritchard ou de Radiohead sur Motion Picture Soundtrack, l’Écossais joue sur des titres tels que Celestial ou Travelling Light avec les résonances synthétiques qui se répondent dans un ensemble dénudé. La traversée d’un désert de glace semble promise à l’auditeur imaginatif sur Ropes, tandis qu’une élégance et une sensibilité proches de Sigur Rós émergent sur un Redshift désabusé sans pour autant paraître vulnérable

Une lourdeur liquéfiante contrebalance un piano volatile sur Langdale (Night) tandis que le spectre de la facette ambient de Trent Reznor, explorée sur Ghosts I-IV et surtout Still, rôde par ailleurs sur Postscript, où un piano cristallin est soutenu par des nappes dont l’aspect inquiétant apparaît essentiellement de manière suggérée. Loin d’être un simple patchwork de faces b, Fragments permettra à chacun d’apprécier la profondeur d’un univers gracile et délicat qu’il serait dommage de bouder. Précieux.


( Elnorton )


Disques - 26.01.2019 par Elnorton
 


Le streaming du jour #1651 : Last Days - 'Seafaring'

Décidément, quelle année 2017 est en train de nous proposer le label n5MD. Après OKADA, Loess, Dreissk ou Miwon, et en attendant l’excellent (ghost) dont A Vast And Decaying Appearance nous enthousiasmait il y a trois ans, voici que la firme californienne nous propose une nouvelle (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


lundi 16 septembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends