Alako - Amber

1. Amber
2. History of Pop
3. Funktron (pop mix)
4. Abstraction
5. Uolymme P
6. Mercury (w.volca+707)
7. SPY-303 (neon mix)
8. Tribe Kicks
9. Psuedosynth
10. 20+17=37

2019 - Autoproduction

Sortie le : 8 février 2019

Alako

Un an après l’EP Pluto, Alako dévoile avec Amber ce qui semble être son premier long-format. Abstraite et déjantée, l’IDM proposée par l’artiste évoque assez naturellement l’univers d’Aphex Twin, Psuedosynth en tête. Mais contrairement aux suiveurs opportunistes c’est, dans la discographie du natif de Cornouailles, plutôt vers les Analog Bubblebath qu’il se dirige. Pas nécessairement les travaux les plus accessibles.

Mais sans doute parmi les plus insaisissables. Et comme Richard D. James, autour de nombreuses constructions complexes voire labyrinthiques, Alako saupoudre d’effets plus candides certaines compositions telles que Funktron (Pop Mix) hanté par une ligne de synthé apparaissant par intermittence pour convoquer un univers plus enfantin.

Comme s’il se questionnait sur le temps qui passe (la transition ambient Uolymme P pouvant en être le reflet), Alako propose ainsi des ponts entre une braindance ambitieuse destinée aux auditeurs avertis - et ayant donc suffisamment roulé leur bosse pour apprécier d’errer dans cet univers - et un psychédélisme accessible à un public plus large tel que cet incandescent SPY-303 (Neon Mix) dominé par des synthés à l’aspect cheap.

Rapidement addictif, ce long-format s’appuyant sur des synthétiseurs analogiques devrait satisfaire les fans du Warp de la première heure et suffit à faire de l’Australien un artiste à suivre de près...


( Elnorton )


Disques - 09.02.2019 par Elnorton
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 25 juin 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends