Cloudwarmer - The Happening At Groom Lake

1. Groom Lake 1989 or Tilted World Falling Off
2. Point Pleasant 1966 or Anxiety With No Threat Of Finality Is No Anxiety At All
3. Aurora 1897 or Who Do You Call When Homeland Security Breaks The Law
4. Mount Rainier 1947 or How Incredibly Optimistic To Say The Worst Has Already Happened
5. Los Angeles 1942 or Space Communists Liberate Planets From Capital Death
6. Exeter 1965 or Teachers Preparing Their Wills
7. Shag Harbour 1967 or How We Made The Guillotine Great Again
8. Cape Girardeau 1941 or Dystopia Jumps The Shark
9. Aztec 1948 or Nostalgia For Yesterday’s Lesser Terror
10. Maury Island 1947 or Political Economies Of Brutalism
11. Allagash 1976 or The Helicopters Circle Overhead
12. Nuremberg 1561 or The Stock Market Wants Me For A Sunbeam
13. Voronezh 1989 or I Stopped Eating And Started Drinking
14. Phoenix 1997 or It Is What It Is
15. Rendlesham 1980 or My Kind Of End To A Quarantine
16. Gulf Breeze 1987 or Not Afraid To Continue Being Afraid
17. Lubbock 1951 or All Indoor Spaces Are Traps
18. Drakensberg 1956 or So Many Layers Of Horrible
19. Stephenville 2008 or Jump Into The Ocean Heat
20. Dechmont 1979 or For The Devastation That Is This World
21. Morristown 2009 or Abolish ICE

2020 - Autoproduction

Sortie le : 14 août 2020


Disques - 25.08.2020 par RabbitInYourHeadlights
 


Articles // 13 avril
Top albums - mars 2021

Avec un album ouvertement covidien en numéro 1 de cette sélection, on se devait de faire une infidélité à notre historique masque à gaz au profit du toujours très tendance masque barrière. D’autant que ce nouveau classement mensuel, plus resserré qu’à l’accoutumée, reflète un consensus de plus en plus difficile devant la profusion des créations confinées, un (...)



IRM Podcasts - #16/ 2021 : premier bilan (par Elnorton)

Dernier podcast de la saison pour IndieRockMag, ce seizième volume est également le premier assuré par un autre membre de la rédaction que Rabbit. Il sera question ici de mélange des genres, du trip-hop à l’indie folk, en passant par du hip-hop et des musiques électroniques ou ambient dans toute la latitude et la diversité qu’offrent ces terminaisons. (...)



Cloudwarmer

Après s’être essayé avec plus ou moins de bonheur, associé à un certain Jamarr Mays, à une synthwave dystopique et technoïde sous le sobriquet de Deathwave International dont on chroniquait succinctement le dernier EP en date par ici, le New-Yorkais Eddie Palmer (à droite sur la photo plus bas) mettait en août dernier ses attraits hédonistes de côté (...)