The Limes, pop sans frontière

On ne peut pas le nier, myspace a bouleversé ces dernières années la façon d’appréhender la musique. D’un coup d’un seul, le site de partage est devenu un vaste espace à ciel ouvert où aux quatre coins du globe, la moindre petite note de musique jouée par n’importe quel artiste totalement inconnu est devenu accessible et visible par tous. Toutes les frontières ont été abolies. Pour le meilleur et aussi pour le pire. Pour un groupe sorti miraculeusement de l’anonymat, combien de buzz injustifiés ? Probablement trop mais peu importe, c’est le revers de toute médaille, celui qui ne brille pas. Heureusement, myspace c’est aussi l’autre face : les échanges, les partages, les amitiés, les rencontres au hasard. Ces rencontres totalement improbables il y a quelques années qui peuvent initier aujourd’hui la formation de véritables groupes. C’est le cas de The Limes, né de la rencontre il y a quelques mois, via myspace, de David, membre de Toy Fight, groupe parisien dont on a déjà dit tout le bien que l’on pensait ici et Brent qui enregistre ses compositions pop-folk sous le pseudonyme d’Henry Sparrow, à Durham en Caroline du Nord. Réunissant quelques amis : Mina Tindle, Orouni et John Hale, ils décidèrent donc de fonder The Limes avec l’idée de partager des idées musicales de part et d’autre de l’Atlantique. C’est ainsi que des démos composées à Paris se retrouvent arrangées, retravaillées et réenregistrées à Durham et vice versa. En écoutant les différentes versions sur la page myspace du groupe, on peut mesurer le chemin parcouru par chaque chanson, parfois à l’opposé de l’orientation musicale de départ. C’est ainsi que mois après mois, prennent vie des chansons à la double-nationalité, toutes plus belles les unes que les autres : de la complexité mélodique de Big Top Head, bande son d’un carnaval imaginaire à l’évidence pop déconcertante de Miniature, en passant par la mélancolie de Distressed Waitresses.

Pour définitivement concrétiser la naissance du groupe, The Limes se sont rencontrés dans la vraie vie, cet été à Durham et ont évidemment composé de nouvelles chansons, tous ensemble cette fois. Il en résulte un nouveau morceau Beyond Blue à la production digne de Pet Sounds, servant d’écrin idéal à la voix magnifique de Mina Tindle. Un album autoproduit devrait suivre et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Henry Sparrow de passage à Paris, se produira en concert le 25 Octobre au Franc Pinot. En 2007, Durham n’a jamais été aussi proche de Paris...


Liens myspace : The Limes Toy Fight Orouni Mina Tindle Henry Sparrow John Hale

Crédit photo : Katy Clove

Deux morceaux en écoute :

Beyond Blue et Miniature


Blog - 24.09.2007 par Aurelien
... et plus si affinités ...
Toy Fight sur IRM - Site Officiel - Myspace
Orouni sur IRM - Myspace - Site Officiel
The Limes sur IRM - Myspace - Site Officiel
Mina Tindle sur IRM - Myspace
Henry Sparrow sur IRM - Myspace
John Hale sur IRM

The Limes - Beyond Blue