Promise And The Monster - Transparent Knives

1. Sheets
2. Night Out
3. Wither
4. Killing Fields
5. Antarktis
6. Silver Speaking
7. A Room With no View
8. Words
9. Light Reflecting Papers
10. Single Girl, Married Girl
11. Trials
12. The Delusioned and Insane

2007 - Imperial Recordings

Sortie le : 15 octobre 2007

La belle et sa bête intérieure

C’est à une jeune suédoise d’une vingtaine d’années à peine, Billie Lindhal, que l’on doit ce superbe premier album de Promise And The Monster, sans doute l’une des plus belles révélations de 2007.

Transparent Knives est un condensé de folk baroque, atmosphérique et brin fantômatique qui doit autant aux mélodies équilibristes aux accents fiévreux de Tim Buckley ou à l’évidence acoustique de Nick Drake qu’à l’ambiance gothique et aux harmonies vocales liturgiques des premiers albums d’His Name Is Alive ou Dead Can Dance.

On pense également beaucoup à Stina Nordenstam, notamment pour cette voix à la fois acide et douce, tantôt hantée, tantôt comme émerveillée par cette vie qui fourmille tout autour et semble se jouer d’elle pour finalement lui échapper.

Une bonne alternative pour ceux qui voudraient essayer de passer à autre chose après avoir écouté en boucle depuis octobre, avec raison, les derniers albums d’Alela Diane et PJ Harvey.


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 28.09.2007 par JohnSteed
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


mardi 10 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends