Falling Down

Du post-hardcore au screamo, d’AmenRa à Zatokrev, tout (ou presque) ce que le post-rock et le metal ont engendré de bâtards hurlants est ici.

CD 1

1. Kylesa - Set the Controls
2. Kehlvin - Rollercoaster Jr.
3. AmenRa - Terziele-Tottedood
4. Knut - Fast Forward Bastard
5. Pelican - Aurora Borealis
6. Ocoai - Manifestant
7. Tephra - Rivers Eyes
8. Impure Wilhelmina - The Rope
9. Time To Burn - Candle in Wind
10. Cortez - Idylle
11. Einna - Il ne Reste que des Epines
12. Year Of No Light - Cimmeria
13. IRA - Long Live the Part II
14. My Own Private Alaska - I Am an Island
15. Yog - Breaking the Spell

CD 2

1. Rosetta - Departe
2. Callisto - The Fugitive
3. Overmars - The Road to Awe
4. Scold For Wandering - Un Monde à Notre Image...
5. Celeste - Mais Va Vendre Ton Dédain
6. Caldera - Hockomock - A Place Where Spirits Dwell
7. I Pilot Daemon - Holy Cobra (live)
8. Aside From A Day - March of the Stones
9. Zatokrev - Story of a Thousand
10. Rorcal - Descend From Wherever We Shall Ascend
11. Dirge - The Coiling

CD 3

1. Maïno - Yokaï
2. Umeälven - 6’23
3. Zéro Absolu - Sans Ailes
4. General Lee - Our Last Struggle Winter
5. Eno - Ser Roen
6. Llorah - Echos
7. Errata - Nephelion
8. Another Moon - Un Message du Futur
9. Stuntman - Sacrifice Healling
10. Sullivan14 - Preston
11. Inys - L’Ombre et le Reflet
12. As It Falls - Empires
13. Madame de Montespan - Une Minute Contre l’Eternité
14. Kalvria - Tear Apart

date de sortie : 04-11-2008 Label : Autoproduction

Gargantua, Leviathan, Moby Dick, Behemoth, Gérard Depardieu... rien de ce que l’art et la mythologie comptent comme allégories de la démesure et de la gloutonnerie ne suffit à décrire combien cette compilation est impressionnante. Trois CD, 40 titres, 3 h 40 de musique : et dire que ce grand-oeuvre est autoproduit !

Falling Down doit la vie à la persévérance de deux passionnés, Thibaut Jacquin et Yann Locret. Grâces leur sont rendues dès l’entame du premier CD, un inédit impeccable de Kylesa. L’ambiance se tend nettement par la suite, la noirceur étant de toute évidence le maître mot de cet instantané des scènes "post-hardcore / sludge / screamo / post-metal" française et internationale.

Mais si Falling Down a su se trouver un ton, la compilation évite la monotonie grâce à la vaste palette de groupes proposée. Les fans de post-rock instrumental se délecteront des contributions d’Ocoaï ou d’Eno, les amateurs d’ambiances lourdes se précipiteront sur AmenRa ou Overmars, les énervés apprécieront la punk attitude de Sullivan14 ou de Time To Burn. Quant aux post-coreux intransigeants, ils sont tout simplement à la fête. A eux seuls, les inédits de Year Of No Light et de Dirge leur font un joli Noël.

Au bout du compte, Falling Down se passe très bien des locomotives (les Isis, Neurosis et autre Envy) qui se sont toutes défilées, à part Pelican qui ne se fend cependant que d’un titre ancien. Si vous ne connaissez que ces noms-là, mais que vous appréciez leur travail, n’hésitez pas à vous offrir cette compilation (limitée à 1 000 exemplaires). Il y a forcément, quelque part dans ces trois galettes, quelques découvertes qui feront votre bonheur.


Myspace : www.myspace.com/fallingdowncompilation

Chroniques - 24.12.2008 par jediroller
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 16 novembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends