Matthew Caws et sa bande surfent sur le succès... des autres ?

Un Trabendo déjà sold-out le 28 avril après deux passages en festival (le 15 au Printemps de Bourges puis le 17 en ouverture des Artefacts de Strasbourg) et voilà Nada Surf qui renchérit aussitôt avec deux Maroquinerie en juillet (les 19 et 20 pour les parisiens). L’idée ? Défendre sur scène et accessoirement distribuer en avant-première (avis aux fans) un sixième opus If I Had A Hi-Fi prévu pour le 8 juin sur le propre label du power-trio new-yorkais, Mardev Records :

1. Electrocution (Bill Fox)
2. Enjoy The Silence (Depeche Mode)
3. Love Goes On (The Go-Betweens)
4. Janine (Arthur Russell)
5. You Were So Warm (Dwight Twilley)
6. Love And Anger (Kate Bush)
7. The Agony Of Laffitte (Spoon)
8. Bye Bye Beauté (Coralie Clément)
9. Question (The Moody Blues)
10. Bright Side (The Soft Pack)
11. Evolution (Mercromina)
12. I Remembered What I Was Going To Say (The Silly Pillows)

Après deux opus pour le moins anecdotiques sinon décevants, on espère voir Matthew Caws et ses deux compères retrouver un peu de la ferveur et de l’élégance d’un Let Go avec cet album de reprises qui les verra revisiter classiques indé récents (The Agony Of Laffitte de Spoon) ou plus anciens (de l’hymne à l’amour des Go-Betweens qu’on imagine sans mal taillé pour eux au tube électro-gothique de Depeche Mode plus inattendu ici) ainsi qu’un certain nombre de coups de coeur tout aussi personnels mais un tantinet plus obscurs : les espagnols power-pop de Mercromina, le combo twee-pop The Silly Pillows ou encore Bill Fox, de la formation culte de Cleveland The Mice qui aurait notamment inspiré Guided By Voices et dont le morceau Electrocution offert par le groupe en guise de premier extrait aussi sensible qu’efficace bénéficie justement de la guitare de Doug Gillard, ancien membre des deux groupes :

MP3 - 5.6 Mo
Nada Surf - Electrocution (Bill Fox cover)

On notera par ailleurs la présence de Coralie Clément avec Bye Bye Beauté composé par son frère Benjamin Biolay, un choix finalement pas si surprenant de la part de Caws, fan avoué de France Gall parfaitement à l’aise dans la langue de Gainsbourg depuis ses études au Lycée français de New York, et encore moins de la part du bassiste Daniel Lorca, compagnon de la demoiselle et co-auteur de l’album du même nom.

Enfin, au rayon des invités se distingueront également Martin Wenk de Calexico, Phil Peterson (Kay Kay And The Weathered Underground), Joe McGinty ancien clavier des Psychedelic Furs, et surtout Holly Miranda (en concert au Point Ephemère le 24 avril), à laquelle on doit ce mois-ci un premier album de new wave ésotérique à la croisée de Kate Bush et TV On The Radio (Dave Sitek est aux manettes) que l’on vous propose au passage de découvrir dans son intégralité sur myspace.

News - 31.03.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


News // 28 octobre 2011
Nada Surf voit des petites étoiles

Remis de l’accueil mitigé qu’avait reçu l’an dernier leur album de reprises If I Had A Hi-Fi, au demeurant tout à fait honnête et à sa décharge initialement prévu pour n’être disponible qu’aux concerts du trio, les New-Yorkais repartent du bon pied avec When I Was Young, ballade nostalgique en deux temps qui comblera aussi bien les romantiques dans l’âme (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 17 octobre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends