Take, deuxième prise.

Auteur de nombreuses mixtapes aux collages électro savamment métissés naguère signés Sweatson Klank et d’un premier album en 2007, Earthtones & Concrete, chassant brillamment sur les terres de Prefuse 73 ou RJD2 en mêlant abstract hip-hop stellaire, breakbeat en apesanteur et réminiscences soul, jazz ou acoustiques, le californien Thomas Wilson aka Take pourrait bien être la prochaine révélation du collectif Dublab, vivier de DJs et d’animateurs de radio comptant notamment dans ses rangs Daedelus, Ras_G ou The Gaslamp Killer.

Et ça n’est pas un hasard si l’on a choisi de citer ces trois piliers du label Brainfeeder, puisque c’est au détour d’une paire de remixes de haute volée pour le L.A. EP 3X3 de Flying Lotus que l’on découvrait l’an dernier ce formidable producteur toujours confiné à l’underground de la Cité des Anges... du moins jusqu’à la sortie le 20 avril prochain de Only Mountain (voir le tracklisting), nouvel opus à paraître sur l’excellent label de Daddy Kev, Alpha Pup Records - auquel on doit soit dit en passant le premier album encore tout chaud du jeune prodige californien Free The Robots quelque part entre dubstep cinématique, abstract fantomatique et groove électronique.

Neon Beams, premier extrait au groove cosmique proche de Flying Lotus justement, a de quoi nous mettre l’eau à la bouche, tout comme le dernier mix du bonhomme, You Are, I Am, We Be en écoute ici - et où l’on peut entendre en point d’orgue le magicien Jogger, protégé de Daedelus dont le kaléidoscope électro-pop This Great Pressure de l’an dernier n’en finit plus de truster la platine de votre serviteur.

Plusieurs EPs sont également au programme cette année pour Take, chez All City Records, le label japonais Circulations ou encore la structure néerlandaise Eat Concrete... affaires à suivre.


Myspace : www.myspace.com/sweatsonklank


News - 01.04.2010 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Jogger sur IRM
Free The Robots sur IRM - Site Officiel
Take sur IRM - Myspace