Elégie à l’islandaise pour Ólafur Arnalds

... And They Have Escaped The Weight Of Darkness. Avec pareil titre, autant ne pas s’attendre à une partie de franche rigolade, surtout connaissant les tendances de l’islandais Ólafur Arnalds à l’épure néo-classique et à la beauté tragique des tourments intimes les plus abstraits.

Le premier extrait de ce nouvel opus offert au téléchargement par le label Erased Tapes, Þú ert sólin, ne déroge pas à la règle, dialogue piano/cordes vibrant et majestueux sur fond de drone discret dans la lignée des plus belles compositions d’un Max Richter, tandis qu’un second, Hægt, kemur ljósið, démontre sous la forme d’un court trailer en images que l’auteur d’ Eulogy For Evolution est toujours capable de surprendre en ouvrant sa musique au crescendo martial et cinématique d’une batterie post-rock :

Après la bande-son du ballet Dyad 1909 en décembre dernier, on s’attendait peut-être à une direction plus électronique pour ce deuxième opus, mais gageons que ces neuf morceaux complétés de trois titres bonus en cas de pré-commande via le site du label avant la sortie prévue le 7 mai, sauront se suffire à eux-mêmes et entraîner de nouveau l’auditeur dans un maelström d’émotions et de lyrisme instrumental tout islandais, avec le concours à la production de l’excellent Barði Jóhannsson (Bang Gang, Lady & Bird), rompu aux formations classiques - tout comme Arnalds lui-même qui présentera son album sur scène au Bridgewater Hall de Manchester le 1er juillet prochain avec de nouveaux arrangements destinés à un orchestre symphonique.

News - 25.04.2010 par RabbitInYourHeadlights
 


Aux confins du paradis avec Ólafur Arnalds et Nils Frahm

Alors qu’ils partagent actuellement l’affiche de certains concerts en Europe, Nils Frahm et Ólafur Arnalds nous gratifient d’un beau cadeau à l’occasion des 5 ans de leur maison de disque Erased Tapes en signant Stare, avec la participation de la violoncelliste Anne Müller. Ce projet, composé de 3 titres d’inspiration électronica, sera disponible le (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


samedi 7 décembre 2019


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends