Dirk Geiger - Autumn Fields

1. Gewitterregen Voir la vidéo Dirk Geiger - Gewitterregen
2. Autumn Life
3. Noise Format Voir la vidéo Dirk Geiger - Noise Format
4. Night In Haskovo
5. Botanic Garden
6. Minus10
7. Winter Senses
8. Overhead Projection Voir la vidéo Dirk Geiger - Overhead Projection
9. Itch Glitch
10. Night In Haskovo (Svart1 mix)
11. Overhead Projection (Access To Arasaka remix)

2010 - Tympanik Audio

Sortie le : 14 septembre 2010

Le monde selon Dirk Geiger

Dès l’ouverture au piano de Gewitterregen et son spleen romantique sur fond d’orage automnal, Dirk Geiger surprendra à n’en pas douter les aficionados de Tympanik Audio, label chicagoan plutôt réputé pour les circonvolutions mentales d’une IDM futuriste le plus souvent ténébreuse et malmenée.

Et si l’allemand, moitié du duo Kraftmaschine (actuellement au travail sur pas moins de trois nouveaux albums) à la musique nettement plus sinistre, et patron du label Raumklang Music sur lequel était notamment paru son premier opus Dondukov 15 en 2008, sait également faire la part belle aux abstractions électroniques, ces séquences géométriques, lorsque qu’elles ne se trouvent pas confrontées à leurs propres irrégularités, sont systématiquement mises en contraste avec le chaos organisé de la nature et de la vie humaine, pluie d’orage ou neige de télé, parasites radio ou clameurs d’écoliers, bruits de circulation automobile ou de conversations de rue, autant de field recordings servant de trame de fond aux instrumentaux de cet album-fleuve... ou plutôt album-monde ? Car il s’avérera difficile cette année de trouver plus irréductible.

Passant d’une ambient techno rêveuse aux pulsations minimales à une dubtronica glitchy digne de son compatriote Pole survolée par des nappes vaporeuses, entre deux envolées de synthés inquiétants, vagues de drones contemplatifs à la Pan-American ou autres zébrures IDM préparant l’entrée en scène en fin d’album, et en guise de cerise sur le gâteau, de son camarade de label Access To Arasaka pour le genre de remix épique et futuriste dont seul le New-Yorkais semble avoir le secret, Dirk Geiger arpente ainsi sur plus de 70 minutes, avec plus ou moins de sérénité, d’angoisse ou de mélancolie, cet espace métaphysique de tous les possibles, celui qui réside entre la conscience et le rêve, entre la sensation et la réflexion, livrant avec Autumn Fields une passionnante réinterprétation du monde qui l’entoure.

Une fulgurante révélation.


( RabbitInYourHeadlights )








CD - 11.10.2010 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Dirk Geiger sur IRM - Myspace - Bandcamp - Site Officiel