Wires Under Tension tire le post-rock de sa torpeur

Composé de deux membres de Slow Six auteur l’an dernier du superbe Tomorrow Becomes You, dont la tête pensante du combo new-yorkais Christopher Tignor, Wires Under Tension sortira son premier album le 8 février prochain chez Western Vinyl.

Avec une dynamique nettement accentuée par l’apport du batteur et seconde moitié du duo Theo Metz, Light Science, également produit par l’inimitable John Congleton, semble s’inscrire plus ouvertement dans la mouvance post-rock du label Constellation, en témoigne le premier single Mnemonics In Motion dont la guitare martiale et le violon dramatique maniés avec virtuosité par Tignor ne manqueront pas de rappeler les grandes heures d’A Silver Mt. Zion :

Un univers qui demeure toutefois assez métissé et particulièrement luxuriant, synthés astraux (joués par Jared Bell de Lymbyc Systym également réalisateur du clip, Chris King de This Will Destroy You se chargeant de l’artwork), drones entêtants et envolées de cuivres épiques (dues aux participations de Peter Hess et Phil Rodriguez) s’invitant également sur ces instrumentaux qui semble-t-il doivent beaucoup à la relocalisation du duo dans le Bronx après la destruction de leur studio de Brooklyn. Outre le morceau d’intro Electricity Turns Them On révélé par le label et son maelström élégiaque pas si éloigné des productions de Skyrider pour Sole, on aura ainsi droit pour patienter à un remix du titre Wood, Metal, Bone intitulé Bronx Science, laissant penser que touches électroniques et autres boucles instrumentales repérées chez Slow Six sont elles aussi toujours de la partie :

News - 22.01.2011 par RabbitInYourHeadlights
 


Wires Under Tension se joue des répliques post-rock

Sans vouloir être péremptoire - enfin si, un peu quand même... - Wires Under Tension est peut-être avec Algernon et Terminal Sound System l’un des trois seuls groupes à avoir maintenu le post-rock à niveau entre la dernière salve de Tortoise et le retour inespéré de GY !BE. Non pas que les sorties de qualité aient manqué ces dernières années, on (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 24 janvier 2019


Sulfure Festival

surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends