Loch Lomond - Little Me Will Start A Storm

En 2010 j’avais misé sur Lost In The Trees pour devenir la révélation folk de l’année. L’avenir m’aura pratiquement donné raison puisque leur album se classait tout de même cinquième de notre référendum. Pour 2011, faites vos jeux, mais laissez-moi mettre une petite pièce sur Loch Lomond et leur merveilleux Little Me Will Start A Storm.

1. Blue Lead Fences
2. Elephants & Little Girls
3. I Love Me
4. Blood Bank
5. Water Bells
6. Earth Has Moved Again
7. Water In Astoria
8. Egg Song
9. Alice Left With Stockings And Earrings

date de sortie : 22-02-2011 Label : Tender Loving Empire

Je pourrais commencer par poursuivre la comparaison entre ceux qui nous intéressent aujourd’hui et les auteurs de All Alone In An Empty House. Toutes deux ancrées dans un registre de folk pastoral, ces deux formations tirent leur force du charisme vocal de leur leader et usent de ce potentiel hors du commun pour en faire le moteur, l’essence-même de leur musique.
Et de chant il en est grandement question lorsque l’on aborde Little Me Will Start A Storm. Ceux qui feront connaissance avec Loch Lomond par l’intermédiaire de ce quatrième album auront de quoi être ravis car il s’agit probablement de leur meilleur album à ce jour, mais il auront donc aussi de quoi être relativement épatés par la palette vocale utilisée. La rencontre avec l’organe de Ritchie Young s’effectuant avec Blue Lead Fences, titre d’ouverture dynamique, et presque rock malgré un goût affirmé pour le pincement de cordes de violons (technique prisée par Andrew Bird et Owen Pallett), et où l’on découvre une voix éraillée et légèrement nasillarde.
Un timbre pas forcément courant et plutôt intéressant donc mais qui contraste surtout sérieusement avec celui adopté par ce même Ritchie Young lors du titre suivant. Elephants & Little Girls voit en effet l’Américain entonner une douce mélodie avec une voix de castrat relevée par des choeurs très présents, qui viendront d’ailleurs tapisser de nombreux autres passages de ce disque. Un grand écart étonnant, tout à fait représentatif du potentiel que l’on entrevoit alors chez ces gens-là et dont je vous laisse seuls juges avant de poursuivre la liste des sept autres promesses que nous réserve la suite du parcours :
&nbsp

     

Avec Loch Lomond on a donc parfois l’impression d’assister à l’expression des deux personnalités bien distinctes d’un leader, génie schizophrène en apparence, capable de révéler ses deux visages lors d’un même morceau pour sublimer ses performances. C’est en tout cas ce qui nous est proposé lors d’une conclusion d’album qu’on n’aurait pas imaginée aussi belle, avec le merveilleux Alice Left With Stockings And Earrings. Mais pour en arriver là le groupe a tout d’abord pris soin de varier les registres, faisant systématiquement l’étalage d’un savoir-faire acoustique tout aussi passionnant.

C’est avec un plaisir sans cesse renouvelé que l’on suit Loch Lomond à travers les différents chemins empruntés, parcourant I Love Me sur la pointe des pieds avant d’entamer l’ascension des jolis pics d’intensité de Blood Bank au sommet desquels nous attend la délicieuse lumière d’un Water Bells instrumental.
Difficile de résister à l’envie de tous les citer, et après tout pourquoi ne pas céder à la tentation puisque le fragile Earth Has Moved Again, la délicate ballade Egg Song, et plus encore Water In Astoria complètent le tableau de main de maître.

Je suis reparti dans mes travers, semant les superlatifs comme des graines de radis. Mais après tout le printemps arrive, et si, en germant, ces quelques mots venaient vous chatouiller l’esprit pour vous convaincre de tenter l’expérience, j’aurais réussi à vous mettre sur la voie de l’album folk qui m’a le plus séduit en ce premier trimestre, et c’est bien là l’essentiel.

Chroniques - 22.02.2011 par Pol
 

Voir la vidéo Loch Lomond - Blue Lead FencesLoch Lomond - Blue Lead Fences
Voir la vidéo Loch Lomond - Elephants & Little Girls (Live)Loch Lomond - Elephants & Little Girls (Live)
Voir la vidéo Loch Lomond - Elephants & Little GirlsLoch Lomond - Elephants & Little Girls

Disques // 6 décembre 2010
Loch Lomond



Articles // 1er décembre 2011
2011 de A à Z

A l’heure de présenter le premier bilan annuel de l’un de nos rédacteurs, il y a de quoi se perdre devant l’étendue des possibilités et des richesses offertes par ce volet 2011 sur le point de se refermer. Quand on jette un œil à notre agenda CD de l’année, on aurait vraiment de quoi écrire une encyclopédie avec toute l’équipe d’Indie Rock Mag. De A à Z, (...)




indie rock mag - IRM des musiques actuelles


jeudi 2 avril 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends