Wet Paint - Woe

1. Gone So Long
2. Uptight Casuals
3. Distant Memory
4. Aim Low
5. Dead Night
6. Shadows Secret Life
7. Little Disappointments
8. Bird’s Yawn
9. Lynchstrumental

2011 - Records Records Records Records

Sortie le : 2 mai 2011

Wet Paint, ici mais d’ailleurs

Side project de trois membres du très efficace combo alt-country londonien Absentee, Wet Paint fleure bon le rock mélodique et noisy des nineties mais version américaine toujours, vous savez cette faille temporelle où des inadaptés en t-shirts tout ringards composaient dans leur garage pour conjurer leur anxiété de devoir finalement grandir un jour des hymnes dans lesquels tous les jeunes ados de l’époque se reconnaissaient, au point d’en acheter les mêmes t-shirts ringards et de les arborer avec une fierté toute anachronique.

Deux ans après le remarqué It Rots, c’est toujours dans le sillon creusé par Sebadoh, Pavement ou Sonic Youth que le trio emmené par le chanteur et guitariste Babak Ganjei trace son bout de chemin sur ce Woe en écoute notamment via Gogoyoko, dans un flot de mélancolie et d’insouciance mêlées, d’indolence banlieusarde et de rage contenue caractéristiques de cette fin d’adolescence que reflète non sans une certaine nostalgie ces petites comptines électriques aux guitares gentiment dissonantes. Et quand les harmonies du superbe Bird’s Yawn nous rappellent aux débuts candides et distordus des Pixies, la nostalgie est partagée et nous voilà, l’air de rien, désarmés comme une bande groupies pré-pubères.


( RabbitInYourHeadlights )

Disques - 29.05.2011 par RabbitInYourHeadlights
 



indie rock mag - IRM des musiques actuelles


vendredi 3 avril 2020


àýlaýune



surýlesýplatines


nouveauxýmédias



IRMýXýTP


ligneýdeýmire


selectionýirm


friends