Le streaming du jour #191 : Vitor Joaquim - ’Filament’ & Sturqen - ’Praga’

Deux visions radicales de la musique électronique moderne et deux preuves supplémentaires que le Portugal rayonne en cette année 2011.

C’est Kvitnu qui régale au risque d’en surprendre plus d’un : surtout connu en effet en tant que vitrine de la scène IDM ukrainienne, des micro-oscillations minimalistes et barbelées de son fondateur Kotra aux déferlantes organiques de sa graphiste attitrée Zavoloka, en passant par les abîmes crépusculaires de Dunaewsky69 et entre autres participants à la récente et très abstraite compilation Myths & Masks Of Karol Szymanowski Music By Ukrainian Sound Artists en hommage au compositeur impressionniste polonais du même nom (et accessoirement offerte pour toute autre commande), le label de Kiev est peut-être moins réputé pour son noyau dur de musiciens portugais, ce qui entre nous est un sacré tort.

On vous avait déjà brièvement mentionné Sturqen, duo de Porto récompensé il y a quelques mois par Alva Noto et ses jurés d’un Qwartz Electronic Music Award pour son EP Peste de l’an dernier, suivi cette année d’un Colera d’autant plus... hum... viral dont la techno industrielle et saturée trouve enfin ici une dimension à sa mesure : pulsée, concassée et découpée à la scie sauteuse sur près d’une heure et quart avec son lot d’interludes crépitants et malaisants.

- Sturqen - Praga en écoute.

Quant à Vitor Joaquim, professeur et chercheur à Porto toujours dans le domaine, évidemment, des musiques créées sur ordinateur, fondateur du festival EME consacré aux arts d’avant-garde, compositeur et improvisateur de bandes-sons pour diverses créations audiovisuelles, performances ou installations, c’est un "vieux" routard du label électro portugais Crónica, que personne ne connaît malheureusement malgré le plébiscite en 2006 de son album Flow par tout un pan éclairé de la presse spécialisé. Et là vous vous dites : ça doit être bien chiant. Eh bien pas du tout. Car loin de nourrir une ambition "savante", la musique de Joaquim s’aventure plutôt du côté du dark-ambient synthétique qu’on aime, celui, spectral et inquiétant, de Deathprod ou de Pan Sonic, tout en tirant le meilleur des leçons d’architecture dynamique sur zone sismique d’un Tim Hecker ou des édifices à ciel ouvert d’un Jacaszek pour nous proposer ce qui se fait de plus captivant en la matière.

- Vitor Joaquim - Filament en écoute.

Autant dire que la vitalité du Portugal en terme d’évocations instrumentales ne cesse de nous surprendre, cf. ici ou encore sans parler de la collaboration nocturne et méditative entre le droneux Leonardo Rosado et l’envoûtante Alicia Merz aka Birds Of Passage dont on vous reparlera sûrement plus amplement au détour d’un prochain article.


Streaming du jour - 25.10.2011 par RabbitInYourHeadlights
... et plus si affinités ...
Sturqen sur IRM - Myspace - Site Officiel - Bandcamp
Vitor Joaquim sur IRM - Myspace - Site Officiel